Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

GROSSESSE : Arrêt du tabac et prise de poids, toujours le meilleur choix ?

Actualité publiée il y a 1 mois 3 jours 15 heures
Hypertension
Même s’il entraîne immanquablement une prise de poids plus importante, on peut penser que les avantages majeurs de l'arrêt du tabac puissent éclipser tous les inconvénients liés à cette prise de poids (Visuel Adobe Stock 293432281)

Même s’il entraîne immanquablement une prise de poids plus importante, on peut penser que les avantages majeurs de l'arrêt du tabac puissent éclipser tous les inconvénients liés à cette prise de poids, même pendant la grossesse. Sans contester l’effet prise de poids, cette analyse apporte une confirmation du rapport bénéfice-risque toujours positif, et particulièrement pendant la grossesse. L’étude menée à l’Université Rutgers (New Jersey) et publiée dans la revue Hypertension, révèle aussi que la prise de poids liée à l’arrêt du tabac peut être atténuée avec un soutien médical, psychologique et nutritionnel. Avec un objectif atteignable : que les femmes qui fument avant leur grossesse bénéficient à vie de tous les avantages et d’aucun des inconvénients de l’arrêt du tabac.

 

L’inconvénient qui vient à l’esprit pour une femme qui arrête de fumer au tout début de sa grossesse est le risque de complications liées au surpoids ou à l'obésité -pour la mère et pour son bébé-, cependant cette analyse constate que la réduction, avec l’arrêt du tabac, des mortinaissances et des accouchements prématurés l'emporte sur ces complications.

 

« L’arrêt de l’effet coupe-faim de la cigarette peut entraîner chez certaines femmes une prise de poids considérable, en particulier durant la période de sevrage » souligne l’auteur principal, le Dr Morgan Dunn, gynécologue-obstétricien : « cependant, si les bienfaits de l'arrêt du tabac dépassent évidemment les dangers de cet excès de poids pour la plupart des ex-fumeurs, nous avons voulu nous assurer que ce rapport restait positif durant la grossesse, une période indépendamment et également critique pour la prise de poids ».

Sur l’effet supplémentaire de prise de poids du sevrage tabagique durant la grossesse

  • De précédentes recherches ont déjà démontré qu’arrêter de fumer pendant la grossesse est bien associé à :
  • une prise de poids supplémentaire significative au-delà de la prise de poids normale de la grossesse,
  • une augmentation significative et concomitante des complications liées au poids et à la tension artérielle.

 

L'étude analyse les données de plus de 22 millions de grossesse pour les comparer entre les femmes fumeuses, non-fumeuses et celles qui ont arrêté au début de leur grossesse. L’analyse révèle que :

 

  • des troubles hypertensifs de la grossesse sont survenus chez 6,8 % des participantes non-fumeuses ;
  • chez 7 % des participantes fumeuses régulières ;
  • chez 8,6 % des participantes ayant arrêté de fumer au début de leur grossesse.
  • le risque de troubles hypertensif reste élevé même chez les femmes qui ont arrêté de fumer et qui ne prennent pas de poids excessif pendant la grossesse ;
  • cependant, une prise de poids plus importante et un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé augmentent encore plus le risque ;
  • plus de 17 % des femmes enceintes ayant arrêté la cigarette ont pris un poids excessif durant leur grossesse et ont développé une obésité ou des troubles hypertensifs.

Ces complications métaboliques ou cardiovasculaires peuvent poser des risques importants pour la santé pendant la grossesse, mais

 

  • arrêter de fumer est, en contrepartie, associé à une réduction de plus de 80 % du taux de mortinatalité vs 0,4 % chez les participantes non-fumeuses et 2,3 % chez les femmes qui continuent de fumer durant leur grossesse ;
  • les participantes qui persistent à fumer durant leur grossesse sont également plus susceptibles d’accoucher avant le terme des 37 semaines de grossesse : leur taux d'accouchement prématuré s’élève à 14,3 % vs 7,7 % pour les femmes non-fumeuses et 8,1 % pour les femmes qui ont arrêté.

 

Ainsi, si l’arrêt du tabac en début de grossesse a bien un inconvénient majeur, soit une prise de poids excessive, cet excès de poids et les complications associées sont loin de remettre en cause les avantages majeurs de l'arrêt du tabac, pour la santé du bébé.

 

Cet arrêt du tabac devrait s’effectuer avec un accompagnement médical, psychologique et nutritionnel : « Nous recommandons donc aux gynécologues et médecins généralistes d’orienter leurs patientes fumeuses, qui débutent une grossesse vers les différents spécialistes pouvant les aider à minimiser leur prise de poids ».

Plus sur le Blog Addictions
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème