Actualités

HUMEUR et LONGÉVITÉ : Les optimistes vivent-ils vraiment plus longtemps ?

Actualité publiée il y a 3 mois 1 semaine 2 jours
Journal of the American Geriatrics Society
Bien qu'il puisse être modelé par des facteurs structurels sociaux, l'optimisme présente bien des avantages pour la longévité (Visuel Fotolia).

Les optimistes vivent-ils plus longtemps ? Bien que l'optimisme lui-même puisse être modelé par des facteurs structurels sociaux, ces résultats d’une étude menée à la Harvard T.H. Chan School of Public Health, présentés dans le Journal of the American Geriatrics Society, suggèrent bien des avantages de l'optimisme pour la longévité.  

« L'optimisme peut être une cible importante d'intervention en faveur de la longévité ! »

L'étude menée auprès de 159.255 femmes de milieux socioculturels et d’origines ethniques diverses conclut en effet que :

 

  • des niveaux d'optimisme plus élevés sont associés à une durée de vie plus longue, ainsi qu’à une plus grande probabilité de vivre au-delà de 90 ans ;
  • ce lien entre l'optimisme et la longévité vaut pour tous les groupes sociaux et ethniques ;
  • les facteurs de mode de vie « pèsent » pour près d'un quart de l'association optimisme-durée de vie.

 

« Bien que l'optimisme lui-même puisse être modéré par des facteurs structurels sociaux, nos résultats suggèrent que les avantages de l'optimisme pour la longévité peuvent s'appliquer à tous les groupes sociaux et ethniques », confirme l'auteur principal.

 

Autres actualités sur le même thème