Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: L'optimisme c'est aussi bon pour le cœur

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 2 semaines
Health Behavior and Policy Review

Les personnes optimistes sont 2 fois plus susceptibles d'être en excellente santé cardiovasculaire, révèle cette recherche de l’Université de l'Illinois. Ces conclusions issues d’une large étude de cohorte confirme l’impact du bien-être mental sur la santé physique et plaident pour une approche multidisciplinaire en Santé publique.

L'optimisme a déjà été associé au « Bien-vieillir », même à la longévité, et enfin par une grande étude américaine à la diminution du risque d'AVC.


Cette nouvelle étude a examiné l'association entre l'optimisme et la santé cardiaque sur 5.134 adultes, âgés de 45 à 84 ans, participant à la Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA) à partir de 7 mesures: pression artérielle, indice de masse corporelle, la glycémie à jeun, le cholestérol, l'apport alimentaire, l'activité physique et le tabagisme, les critères mêmes pris en compte par l'American Heart Association (AHA) pour évaluer la santé cardiaque. Ces mesures ont été combinées de manière à obtenir pour chaque participant, un score de santé cardiovasculaire pouvant aller de 0 à 14, un score plus élevé indiquant une meilleure santé.

Les participants, suivis durant 11 ans, ont également été évalués par questionnaire sur leur santé mentale, leur niveau d'optimisme, leur santé physique a également été prise en compte sur la base de diagnostics médicaux existants.

L'analyse constate que,

· les scores de santé augmentent avec les niveaux d'optimisme. Les personnes les plus optimistes sont ainsi de 50 à 76% plus susceptibles d'avoir des scores de santé générale supérieurs ou au-dessus de la moyenne.

· l'association entre l'optimisme et la santé cardiovasculaire s'avère encore plus forte après prise en compte des caractéristiques sociodémographiques comme l'âge, l'origine ethnique, le niveau de revenu et l'éducation,

· les sujets les plus optimistes sont 2 fois plus susceptibles d'avoir une santé cardiovasculaire parfaite,

· les optimistes sont plus susceptibles d'avoir une glycémie et des niveaux de cholestérol normaux,

· ils sont plus actifs physiquement, plus susceptibles d'avoir un IMC normal et moins susceptibles de fumer.

« Les personnes ayant les plus hauts niveaux d'optimisme ont également deux fois plus de chances d'être en très bonne santé cardiovasculaire par rapport à leurs homologues plus pessimistes » conclut Rosalba Hernandez, professeur à l'Université de l'Illinois, qui précise que l'association reste significative, même après ajustement avec une mauvaise santé mentale.

Une différence même modérée dans la santé cardiovasculaire se traduit par une réduction significative des taux de mortalité : Des stratégies de prévention qui ciblent le bien-être psychologique et renforcent l'optimisme ont donc toute leur place pour améliorer la santé cardiovasculaire en population générale. Si le résultat ne surprend pas, si moins de stress est associé à moins d'inflammation, on peut s'inquiéter des conséquences, sur l'incidence globale des maladies cardiaques, sur les périodes plus difficiles, comme les périodes de crise.

Source: Health Behavior and Policy Review January/February 2015 DOI: org/10.14485/HBPR.2.1.6 Optimism and Cardiovascular Health: Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA)

Lire aussi :

Un secret du BIEN-VIEILLIR, se concentrer sur le positif

LONGÉVITÉ: Avoir un but dans la vie fait vivre plus longtemps

PENSÉE POSITIVE: L'optimisme des parents fait celui des enfants

Autres actualités sur le même thème