Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

HYPERCHOLESTÉROLÉMIE : Mieux inversée par l’activité physique légère prolongée

Actualité publiée il y a 5 mois 1 semaine 3 jours
The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism
Lorsque l’hypercholestérolémie est le résultat d’une sédentarité excessive à l’enfance, elle peut tout à fait être inversée par la pratique d’une activité physique légère (Visuel Adobe Stock 180667865)

Lorsque l’hypercholestérolémie est le résultat d’une sédentarité excessive à l’enfance, elle peut tout à fait être inversée par la pratique d’une activité physique légère, conclut cette étude menée par une équipe de l’Université d'Exeter. Les conclusions, publiées dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, révèlent que dans cette indication, soit un objectif de réduction des niveaux de cholestérol, mieux vaut une activité légère régulière et prolongée, qu’une activité vigoureuse sur une courte période de temps.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
39€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités