Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPERTENSION: La mélatonine réduit la pression et calme la fréquence

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 2 semaines
Current Aging Science

Avec l’âge, le risque de perturbation de nos rythmes circadiens s’accroît, la pression artérielle tend à augmenter et à devenir de plus en plus irrégulière. Or une dose quotidienne de mélatonine pourrait contribuer à remettre à la normale la pression artérielle et à resynchroniser les rythmes circadiens, 2 troubles fréquemment rapportés par les sujets âgés. Une étude, présentée dans la revue Current Aging Science, qui décrit la supplémentation quotidienne en mélatonine, comme une stratégie anti-HTA prometteuse pour les personnes âgées.

La mélatonine ou hormone du sommeil est produite naturellement par l'organisme, à la tombée de la nuit. Ici, les chercheurs ont suivi durant 3 semaines consécutives, 63 participants, âgés en moyenne de 80 ans. Au cours de la première semaine, l'équipe a relevé les données de santé. Durant les 2 semaines suivantes, les participants ont reçu une faible dose de mélatonine (1,5 mg) chaque jour vers 22h30. Durant la 3è semaine, l'équipe a à nouveau recueilli les données de santé. L'analyse montre que la supplémentation orale quotidienne en mélatonine réduit significativement la pression artérielle :


· cet effet hypotenseur s'avère dépendant du temps.

· L'effet maximal de diminution de pression artérielle systolique grâce à la mélatonine se situe entre 3 et 8 heures du matin, ce qui est la période de risque le plus élevé de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

· De plus, plus la pression artérielle systolique moyenne était élevé pendant la première semaine de l'étude, plus l'administration de mélatonine apparaît efficace à la réduire.

· Enfin, la supplémentation en mélatonine permet également de réduire la variabilité de la pression artérielle.

2d effet la mélatonine resynchronise les rythmes circadiens perturbés, la fréquence cardiaque et la température du corps. Ces effets sont directement liés à la supplémentation en mélatonine, puisque les 34 témoins de l'étude, sous placebo, n'ont pas bénéficié de ces améliorations.

En conclusion, la mélatonine peut être d'un grand bénéfice pour les personnes âgées souffrant d'hypertension, en complément des traitements de base pour sa capacité à stabiliser non seulement les rythmes circadiens, mais aussi la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Les auteurs présentent même la supplémentation en mélatonine comme une « nouvelle stratégie pour le traitement de l'hypertension ».

Autres actualités sur le même thème