Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

HYPERTENSION : Le temps froid un avertissement en soi

Actualité publiée il y a 4 mois 3 semaines 6 jours
AHA Hypertension Scientific Sessions 2023
Le temps froid constitue un défi pour le contrôle de la tension artérielle et le traitement de l’hypertension artérielle  (Visuel Adobe Stock 577095534)

Le temps froid constitue un défi pour le contrôle de la tension artérielle et le traitement de l’hypertension artérielle (HTA), souligne cette équipe de cardiologues de l’American Medical Association in Greenville (Caroline du Sud). Des conclusions présentées lors de la Réunion scientifique sur l’Hypertension de l’American Heart Association (AHA), qui sensibilisent, en particulier, à l'augmentation moyenne de la tension artérielle systolique jusqu’à 1,7 mm Hg pendant les mois d’hiver par rapport aux mois d’été.

 

 

Cette large analyse des dossiers de santé électroniques de plus de 60.000 participants, âgés en moyenne de 62 % et à 50 % des hommes, tous traités pour HTA de 2018 à 2023 montre non seulement une augmentation de la tension artérielle systolique avec la baisse des températures, mais aussi une baisse des taux de contrôle de la pression artérielle durant ces mêmes mois d’hiver.

 

2 facteurs se combinent pour compliquer la gestion de l’HTA.

Les dernières données statistiques de l’American Heart Association -qui valent pour les États-Unis-, estiment à près de 50 % la prévalence de l’HTA chez les adultes. Par ailleurs de précédentes études ont déjà suggéré des variations de la pression artérielle selon les saisons de l'année. La majeure partie de cette variation concerne la pression artérielle systolique ou « le chiffre le plus élevé » qui mesure la pression dans/contre les vaisseaux sanguins pendant les battements cardiaques. Cette nouvelle recherche a regardé plus précisément la variation du contrôle de la pression artérielle chez les patients souffrant d'hypertension et selon la saison. Cette analyse révèle :

 

  • un degré plus faible de variation de la pression artérielle systolique selon les saisons, que celui estimé dans de précédentes études ;
  • un degré tout de même important de changement dans le contrôle de la pression artérielle entre les mois d'hiver et d'été ;
  • précisément, la tension artérielle systolique des participants augmente jusqu’à 1,7 mm Hg pendant les mois d’hiver vs été et dans le même temps,
  • les taux de contrôle de la pression artérielle diminuent de 5 % pendant les mois d’hiver.

 

L'auteur principal, le Dr Robert B. Barrett, bioingénieur à l'American Medical Association commente ces conclusions : « les personnes souffrant d'hypertension bénéficieraient d'une surveillance de la pression artérielle plus rigoureuse et devraient observer un mode de vie sain, avec une pratique plus régulière de l’activité physique et une alimentation variée et équilibrée durant les mois d’hiver ».

Compenser ces effets saisonniers :

de prochaines recherches doivent préciser les conséquences en termes d’incidence des maladies et événements cardiaques et de mortalité. Mais le message est passé : en cas de risque élevé, une surveillance particulière de la tension doit être observée durant les mois d’hiver.

Autres actualités sur le même thème