Vous recherchez une actualité
Actualités

ICTÈRE du nouveau-né : La règle de Bili pour dépister l'hyperbilirubinémie néonatale

Actualité publiée il y a 1 semaine 2 jours 4 heures
Pediatrics
L'hyperbilirubinémie néonatale, ou ictère néonatal, est une affection qui affecte jusqu'à 80% des nouveau-nés au cours de la première semaine de vie.

L'hyperbilirubinémie néonatale, ou ictère néonatal, est une affection qui affecte jusqu'à 80% des nouveau-nés au cours de la première semaine de vie. Cette équipe du Brigham and Women's Hospital valide, dans la revue Pediatrics, un nouvel outil peu invasif, peu coûteux, pour un dépistage de l'ictère de grande précision. Ce dispositif, à la portée de tous, répond à l’insuffisance de diagnostic dans les pays et environnements à faibles ressources.

 

L'hyperbilirubinémie sévère (taux de bilirubine supérieur à 20 mg / dL) affecte environ un million de nourrissons dans le monde chaque année. Diagnostiquée de manière précoce, une hyperbilirubinémie sévère est en grande partie traitable avec une photothérapie et reste sans conséquences à long terme. Mais si elle n’est pas diagnostiquée et traitée, l’hyperbilirubinémie peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles, voire le décès. Des complications qui surviennent principalement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

La règle de Bili est pressée contre la peau du nourrisson et le tonus cutané sous-jacent est visualisé à travers une fenêtre circulaire entourée d'une bande de couleur uniforme.

Le défi de prise en charge de l'hyperbilirubinémie est d’identifier sa sévérité avant l'apparition de symptômes irréversibles.

Le défi majeur dans la prise en charge de l'hyperbilirubinémie dans ces pays n’est donc pas forcément le traitement mais l'impossibilité trop fréquente d’identifier sa sévérité avant l'apparition de symptômes irréversibles. L’équipe du Brigham and Women's Hospital propose en réponse ce nouvel outil, la « règle bili », conçu pour une utilisation simple, en soins de première ligne pour le dépistage de l'hyperbilirubinémie. L’auteur principal, le Dr Anne CC Lee, pédiatre et directrice du Brigham Global Newborn Health Lab explique le besoin considérable de faire progresser la recherche de diagnostics et de soins pour les maladies néonatales sévères.

 

Le premier outil de dépistage peu coûteux de l’ictère, l’ictomètre de Gosset, avait été mis au point dans les années 50. Ce dispositif est composé de 5 nuances de jaune corrélées avec les concentrations sériques de bilirubine, cependant, le manque de standardisation des couleurs n'a jamais permis une adoption suffisamment large. Dans les pays riches, des dispositifs transcutanés permettent d’évaluer les taux de bilirubine, mais ces outils restent très coûteux. La « règle Bili » est une règle portable permettant de mesurer le degré de jaunisse du nouveau-né, à l'aide de 6 bandes de couleur jaune « croissante ». Les couleurs ont été développées à l’aide d’un traitement numérique avancé de la couleur de photos de nourrissons présentant différents niveaux d’hyperbilirubinémie.

 

Pour évaluer la sévérité de l’ictère, la règle de Bili est pressée contre la peau du nourrisson et le tonus cutané sous-jacent est visualisé à travers une fenêtre circulaire entourée d'une bande de couleur uniforme. Ce processus est répété pour les six couleurs et l'utilisateur choisit le score correspondant à la couleur la plus proche du teint sous-jacent. L’outil, testé sur 790 nouveau-nés âgés de moins de 28 jours, en bonne santé et exempts de photothérapie ou de transfusion, via des mesures obtenues sur le front, le nez, l’abdomen, les paumes des mains et la plante des pieds montre une précision et une validité diagnostiques élevées :

  • les corrélations positives les plus fortes avec les concentrations en bilirubine mesurées à la fois par le TcB (transcutaneous bilirubin) et le TSB (total serum bilirubin) sont constatées avec les mesures prises sur le nez ;
  • les mesures effectuées sur le nez présentent une validité, une sensibilité et une spécificité élevées pour identifier une hyperbilirubinémie à plusieurs seuils différents ;
  • les scores relevés sur le pied présentent également une sensibilité élevée, mais une spécificité moindre pour identifier la bilirubine sérique à des seuils très élevés ;
  • les résultats apparaissent cohérents entre des nourrissons ayant différentes teintes de peau.

 

 

Actuellement, l'équipe travaille en partenariat avec des organisations du Ghana et du Pérou pour élargir l'application et la validité de l'appareil. L’espoir de l’équipe est d’améliorer la détection précoce et le diagnostic de l’ictère néonatal dans des régions qui n’ont traditionnellement pas ou peu accès aux soins.

« Chaque bébé, peu importe où il nait, mérite une égalité des chances et un bon départ dans la vie ».

Autres actualités sur le même thème