Vous recherchez une actualité
Actualités

INFERTILITÉ MASCULINE : Une déficience en taurine ?

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 4 semaines
The FEBS Journal
Une carence en taurine dans le sperme pourrait provoquer l'infertilité masculine

Une carence en taurine dans le sperme pourrait provoquer l'infertilité masculine, suggère cette étude de l’Université de Tsukuba. L’équipe japonaise, en collaboration avec des collègues de l'Université Cornell (US) rapportent avoir découvert un régulateur de volume cellulaire dans les spermatozoïdes, qui joue un rôle clé dans le maintien de leur forme et de leur fertilité. Des travaux présentés dans le FEBS Journal qui en montrant que la production de taurine dans l'appareil reproducteur mâle, et son absorption par le sperme sont des mécanismes pivots pour la fertilité masculine, désignent la taurine ou un dérivé comme un agent thérapeutique possible.

 

Les spermatozoïdes sont des cellules hautement spécialisées programmées pour atteindre un objectif unique : fertiliser un œuf. Sur le chemin de la fécondation, les spermatozoïdes doivent entreprendre un long voyage, éviter plusieurs obstacles mortels et, pour cela, ils ont besoin de toute leur résistance et leur motilité. De précédentes études ont déjà montré que les souris mâles dépourvues de cystéine dioxygénase (CDO) sont infertiles. CDO est une protéine connue pour fabriquer l'acide aminé taurine, qui à son tour est connu pour jouer un rôle dans l'osmose cellulaire.

 

L'étude confirme que :

  • les souris mâles manquant de CDO sont en effet 10 fois plus à risque d’infertilité par rapport à leurs homologues en bonne santé ;
  • les niveaux de taurine chutent considérablement dans les spermatozoïdes de ces souris ;
  • cela suggère un lien clair entre CDO/taurine et infertilité, mais sans que les chercheurs parviennent à ce stade à l’expliquer ;

 

 

Comment le sperme absorbe la taurine qui lui est nécessaire ? Les chercheurs montrent que, plutôt que de fabriquer leur propre taurine, les spermatozoïdes absorbent la taurine en traversant le tractus génital masculin. Un processus d'absorption qui semble être « une stratégie de survie importante pour les spermatozoïdes pendant la fécondation, car les spermatozoïdes matures ne peuvent pas produire de protéines par eux-mêmes", explique Ai Ushiyama, chercheur et co-auteur de l’étude.

 

La taurine essentielle au processus de fécondation : c’est ce que démontrent ainsi les chercheurs, mais encore fallait-il comprendre exactement le rôle de la taurine dans les spermatozoïdes. Chez les souris déficientes en CDO, les chercheurs constatent alors un coude inhabituel dans la queue du spermatozoïde. Les spermatozoïdes chez les souris déficientes en CDO s’avèrent ainsi, à l’observation, presque 2 fois plus susceptibles d'avoir cette queue coudée lorsqu'ils sont placés dans un environnement semblable à celui de l’utérus. Mais lorsque les chercheurs aoutent de la taurine, celle-ci leur permet de retrouver leur forme habituelle, nécessaire au processus de fécondation.

 

Ainsi, la production de taurine via son précurseur cystéine dioxygénase dans l'appareil reproducteur mâle, puis son absorption par le sperme, sont des mécanismes pivots pour la fertilité masculine car ils garantissent la « bonne forme » du spermatozoïde lorsqu’il traverse différents environnements osmotiques, dont certains avec des niveaux réduits de taurine.

Autres actualités sur le même thème