Vous recherchez une actualité
Actualités

INSULINOTHÉRAPIE : Et si on passait à 1 injection par semaine ?

Actualité publiée il y a 5 mois 5 jours 11 heures
Diabetes Care
Bientôt une injection par semaine permettra aux personnes diabétiques d'atteindre et de maintenir leur objectif glycémique (Visuel Adobe Stock 36005285)

Les résultats préliminaires d’efficacité de cette nouvelle insuline, qui ne s’injecte qu’une fois par semaine, avaient déjà fait l’objet d’une communication lors du récent Congrès Endo 2021. Aujourd'hui, ces données d’essais de phase II -qui visaient essentiellement à affiner la posologie- confirment que cette nouvelle insuline, Icodec (Novo Nordisk), pourrait changer la donne pour les patients diabétiques de type 1 et de type 2. Des conclusions publiées dans la revue Diabetes Care, qui suggèrent que bientôt une injection par semaine permettra aux personnes diabétiques d'atteindre et de maintenir leur objectif glycémique.

 

Car l’initiation et le suivi de l’insulinothérapie restent un défi pour les millions de patients atteints de diabète de type 2 dans le monde. La peur et le désagrément liés aux injections quotidiennes nuisent considérablement à l’observance. De plus, l’efficacité et l'innocuité de l’insulinothérapie dépendent de nombreux facteurs, dont la précision des dosages, le respect du planning, et les objectifs glycémiques. Les professionnels de santé estiment qu’une réduction de la fréquence d'administration du traitement avec une injection hebdomadaire d’insuline seulement, serait de nature à réduire la réticence et l’abandon du traitement. En fin de compte, une telle insulinothérapie aurait de grands bénéfices pour le patient diabétique.

Une fois par semaine pour une meilleure qualité de vie

Ces 2 études qui apportent une preuve de concept, servent déjà de tremplin aux essais cliniques de phase III, actuellement en cours à l’Université du Texas (UT) Southwestern et dans d'autres sites, et qui vont évaluer l'efficacité de l'administration d'insuline une fois par semaine.

 

Un besoin énorme : les études préliminaires confirment en effet que le traitement des personnes atteintes de diabète de type 2 avec la nouvelle insulinothérapie injectable une fois par semaine est aussi sûr et aussi efficace que les injections quotidiennes d'insuline. L’auteur principal, le Dr Ildiko Lingvay, professeur de médecine interne à l’UT Southwestern, rappelle que « si l’insuline est à la base du traitement du diabète depuis 100 ans, et est un médicament efficace et sans danger lorsqu'elle est utilisée à la bonne dose, l’insulinothérapie reste un traitement lourd car elle nécessite des injections fréquentes. Le développement d'une insuline efficace et sûre qui peut être administrée une fois par semaine répond à un besoin énorme et constitue une avancée attendue par des millions de diabétiques dans le monde ».

 

  • Une première étude qui a impliqué 205 patients de 7 pays s’est déroulée en 3 phases, une période de détection de 2 semaines, une phase de traitement de 16 semaines et un suivi de 5 semaines. L’objectif était d'optimiser la dose d'insuline afin d’obtenir le meilleur équilibre glycémique avec le risque minimum d’épisodes d’hypoglycémie.
  • Une deuxième étude a suivi 154 patients de 5 pays afin de tester et préciser les aspects pratiques de l'utilisation de l'insuline ainsi que les meilleures façons de passer du rythme quotidien au rythme hebdomadaire. L’étude montre que le fait de

commencer avec une première dose plus élevée ou « dose de charge »,

permet aux patients d'atteindre plus rapidement leur objectif glycémique.

 

Plusieurs essais cliniques de phase III sont en cours chez des patients atteints de diabète de type 1 ou de type 2. La perspective d’une insuline hebdomadaire se rapproche qui pourra réduire le fardeau du traitement tout en améliorant son observance.

Autres actualités sur le même thème