Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale contre le CANCER 2011 : Aujourd'hui, pour une prévention, au quotidien

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 4 semaines
OMS-UICC

Plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis : Le cancer constitue la première cause de mortalité dans le monde, rappelle à nouveau l'OMS qui estime que le cancer aura fait 84 millions de morts entre 2005 et 2015 si aucune mesure n’est prise. Chaque année, l’OMS, aux côtés de l’Union internationale contre le cancer et à l’occasion de cette Journée mondiale, met en avant des moyens susceptibles de faire reculer la charge de cette maladie partout dans le monde. Car on pourrait guérir un tiers des cas de cancers s'ils étaient détectés à temps et traités correctement et 40 % des cancers pourraient être évités en s'abstenant de fumer, avec une alimentation saine et des exercices physiques réguliers.

Ainsi, en 2005, 7,6 millions de personnes sont mortes de cancer, ce qui représente 13 % des 58 millions de décès dans le monde et plus de 70 % de ces décès sont survenus dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire. S'il existe plus d'une centaine de cancers pouvant affecter n'importe quelle partie de l'organisme, les 5 cancers les plus courants et les plus mortels, chez l'homme sont le cancer du poumon, de l'estomac, du foie, le cancer colorectal, le cancer de la prostate. En France, ce sont 1,2 millions de personnes qui vivent aujourd'hui avec un cancer ou après un cancer. Un appel urgent et immédiat à l'action : Le World Cancer Day est avant tout une manifestation mondiale qui regroupe des centaines d'événements dans de très nombreux pays, pour sensibiliser le public à l'importance d'adopter des styles de vie sains pour prévenir la maladie. Cette année, pour frapper les esprits, l'Union for International Cancer Control (UICC) rappelle que le cancer tue autant de personnes que toute la population de la Suisse, soit plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis. La charge du cancer est en augmentation et sans action, les pays les plus pauvres, les moins équipés pour faire face actuellement, verront les plus fortes hausses du nombre de décès d'ici à 2015.


Prévenir par des modes de vie sains : Malgré des interventions éprouvées pour la prévention, le diagnostic précoce, le traitement et les soins, les médicaments, technologies et services de prise en charge des cancers ne sont pas largement disponibles dans les pays à revenu faible qui concentrent la majorité des décès prématurés chaque année. C'est pourquoi, la prévention, au quotidien est la prévention primaire essentielle : Avoir une alimentation saine et variée, maintenir un poids normal, pratiquer une activité physique régulière, limiter la consommation d'alcool et l'usage du tabac, limiter l'exposition excessive au soleil et se protéger des infections causes de cancer…

«Des choix de vie positifs réduisent le risque de cancer non seulement dans les pays riches mais aussi dans les pays à faible revenu. Beaucoup de mes patients m'ont dit qu'ils aimeraient avoir suivi les conseils de prévention du cancer plus tôt dans leur vie », rappelle le Dr Eduardo Cazap, Président de l'UICC .

Cette année, l'UICC propose à chacun d'entre nous de signer la "Déclaration mondiale contre le cancer ».