Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

KOMBUCHA : Ses probiotiques imitent le jeûne et font fondre les graisses

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 5 jours
PLoS Genetics
Déjà connu pour ses effets antidiabétiques, le thé Kombucha pourrait également être un allié naturel de la perte de poids (Visuel Adobe Stock 321631248)

Déjà connu pour ses effets antidiabétiques, le thé Kombucha pourrait également être un allié naturel de la perte de poids : les probiotiques contenus dans le kombucha imitent le jeûne et réduisent les réserves de graisse, démontre cette équipe de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, qui publie sa recherche, très expérimentale, dans la revue PLoS Genetics.

 

Le kombucha est une boisson à base de thé, sucrée et fermentée, qui a récemment gagné en popularité, en partie en raison d’allégations de bienfaits pour la santé, tels que l'abaissement de la tension artérielle, la prévention du cancer et la protection contre les maladies métaboliques et les toxines du foie. On pense que ces bienfaits proviennent des probiotiques de la boisson et de leurs effets sur le métabolisme, mais restent mal compris chez l’Homme.

 

Menée en effet sur le ver, la recherche suggère la capacité des probiotiques du Kombucha à modifier le métabolisme des graisses et à apporter d’éventuels bienfaits pour la santé humaine. Les chercheurs montrent précisément que les microbes présents dans le thé kombucha modifient le métabolisme des graisses dans les intestins d’une espèce de ver modèle, en induisant des effets similaires à celui du jeûne.

 

L’étude précise l’impact des microbes du thé kombucha sur le métabolisme chez le ver nématode C. elegans et identifie :

 

  • les levures et les bactéries qui colonisent les intestins de ces modèles et entraînent des changements métaboliques similaires à ceux qui se produisent pendant le jeûne ;
  • les microbes modifient l’expression des gènes impliqués dans le métabolisme des graisses, conduisant à la production de davantage de protéines qui décomposent les graisses et à moins de protéines qui produisent des triglycérides ;
  • conjointement, ces changements réduisent les réserves de graisse.

 

Ces nouvelles observations suggèrent un aperçu de la façon dont les probiotiques du thé kombucha peuvent remodeler le métabolisme et pourraient donc avoir un impact sur le métabolisme humain. Des recherches supplémentaires seront nécessaires pour démontrer ces mêmes effets chez les humains, cependant, notent les auteurs, « ces résultats semblent cohérents avec les bienfaits du kombucha jusque-là documentés sur la santé humaine ».

Plus sur le Blog Nutrition
Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème