Vous recherchez une actualité
Actualités

Le CONTRACEPTION MASCULINE qui fige le sperme sans toucher aux hormones

Actualité publiée il y a 1 année 6 mois 3 semaines
PLoS ONE
EP055 va se lier aux protéines des spermatozoïdes pour ralentir leur mobilité

Ce composé, développé par de équipes de l’Université de Caroline du Nord et nommé pour le moment « EP055 » va se lier aux protéines des spermatozoïdes pour ralentir leur mobilité et cela sans affecter les hormones. Une piste « sérieuse » de pilule contraceptive pour les hommes, présentée dans la revue PLoS ONE et sans effets secondaires.

 

Ces essais précliniques apportent une démonstration de la manière dont ce nouveau composé peut immobiliser les spermatozoïdes, temporairement et sans effets secondaires. « Tout simplement », explique l’auteur principal, Michael O'Rand, professeur à la retraite de biologie cellulaire et de physiologie à l'Université de Caroline du Nord, « le composé empêche le sperme de nager, ce qui limite considérablement la fertilité ».

 

EP055 un candidat idéal pour la contraception masculine non hormonale : actuellement, les préservatifs et la vasectomie sont les seules formes de contraception sans danger, actuellement disponibles pour les hommes. Des contraceptifs hormonaux qui ciblent la production de spermatozoïdes sont actuellement en cours d’essais cliniques, mais ces produits affectent les hormones naturelles chez les hommes, de la même manière d’ailleurs que les contraceptifs féminins affectent les hormones chez les femmes.

 

La preuve chez le singe : 30 heures après une perfusion intraveineuse de EP055, les spermatozoïdes de macaques rhésus mâles, sont privés de toute motilité. Aucun effet secondaire n’est observé. 18 jours plus tard, l’effet est éliminé, ce qui suggère que le composé EP055 est totalement réversible.

 

Il faudra d’autres études pour que EP055 soit disponible pour l'usage humain, mais les essais se poursuivent.  

Autres actualités sur le même thème