Vous recherchez une actualité
Actualités

Le PANSEMENT INTELLIGENT qui donne le ton de l’infection

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 4 semaines
ACS Central Science
Les pansements intelligents sont « connectés » pour transmettre des données sur la plaie ou activables de l’extérieur pour délivrer si besoin des facteurs de cicatrisation ou des antibactériens.

On « en parle » depuis longtemps de ces pansements intelligents, « connectés » pour transmettre des données sur la plaie ou activables de l’extérieur pour délivrer si besoin des facteurs de cicatrisation ou des antibactériens. Ce nouveau prototype, documenté par une équipe de la Chinese Academy of Sciences dans la revue ACS Central Science détecte, diagnostique et traite les infections bactériennes, même résistantes.  

 

En contribuant à éradiquer les bactéries résistantes aux antibiotiques, en permettant d’opter pour le bon médicament, le dispositif permet d’éviter aux patients la complication et le retard de cicatrisation, et contribue à la lutte contre les antibiorésistances. Détecter et traiter les infections bactériennes de manière plus précoce permet en effet de freiner la propagation des microbes résistants aux antibiotiques.

Si la plaie est infectée par des bactéries résistantes à l’antibiotique, le pansement devient rouge grâce à l'action d'une enzyme produite par les microbes résistants

 

Le pansement change de couleur, du vert au jaune, lorsqu'il entre en contact avec le microenvironnement acide d'une infection bactérienne.

  • En réponse, le dispositif libère un antibiotique de première ligne.
  • Si la plaie est infectée par des bactéries résistantes à l’antibiotique, le pansement devient rouge grâce à l'action d'une enzyme produite par les microbes résistants.
  • Lorsque cela se produit, les chercheurs peuvent activer par la lumière un photosensibilisateur intégré dans le dispositif, qui induit alors la production de composés réactifs de l'oxygène qui tuent efficacement les bactéries résistantes ou les rendent plus sensibles aux antibiotiques.

 

 

L'équipe chinoise démontre ici l’efficacité de son pansement sur des souris modèles de plaies infectées par des bactéries résistantes.

Autres actualités sur le même thème