Vous recherchez une actualité
Actualités

Le TABAGISME chronique finit par troubler la vision

Actualité publiée il y a 8 mois 2 semaines 5 jours
Psychiatry Research
Ainsi, fumer plus de 20 cigarettes par jour a des effets néfastes significatifs sur la vision.

On sait que la nicotine et le tabagisme ont des effets nocifs sur le système vasculaire, cette étude de l’Université Rutgers suggère qu’ils endommagent également les vaisseaux sanguins et les neurones de la rétine. La recherche, présentée dans Psychiatry Research permet de mieux comprendre les effets néfastes du tabagisme chronique sur la vision spatiale et des couleurs.

 

Ainsi, fumer plus de 20 cigarettes par jour a des effets néfastes significatifs sur la vision.

 

L'étude a suivi 71 participants en bonne santé qui fumaient moins de 15 cigarettes par jour et 63 participants qui fumaient plus de 20 cigarettes par jour. Tous avaient reçu un diagnostic de dépendance au tabac et aucun n'avait signalé de tentative d'arrêter de fumer. Les participants étaient âgés de 25 à 45 ans et avaient une vision normale ou corrigée, mesurée à l'aide de diagrammes d'acuité visuelle standards. Les chercheurs ont évalué la manière dont les participants distinguaient les niveaux de contraste (subtiles différences d’ombrage) et les couleurs alors qu’ils étaient assis à 1 mètre 50 d’un écran affichant ces stimuli. L’analyse révèle :

  • des changements significatifs dans la vision des couleurs rouge-vert et bleu-jaune chez les fumeurs, ce qui suggère que la consommation de substances neurotoxiques, telles que celles contenues dans les cigarettes, peut entraîner une perte globale de la vision des couleurs ;
  • que les gros fumeurs ont globalement une capacité réduite à distinguer les contrastes et les couleurs par rapport aux non-fumeurs.

 

 

La fumée de cigarette est composée de nombreux composés nocifs pour la santé. Elle est liée à :

  • une réduction de l'épaisseur de certains tissus cérébraux,
  • des lésions cérébrales impliquant des zones telles que le lobe frontal, qui joue un rôle dans le mouvement volontaire et le contrôle de la pensée,
  • une diminution de l’activité dans la zone du cerveau qui traite la vision.

 

Steven Silverstein, directeur de recherche à l’Université Rutgers et co-auteur de l’étude, précise que déjà, de précédentes études avaient montré que le tabagisme à long terme double le risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) et peut entraîner un jaunissement et une inflammation des lentilles.

 

Ces nouvelles données indiquent que trop de cigarettes ou l'exposition chronique à leurs composés affectent l’acuité visuelle et, plus largement, suggèrent un manque de surveillance de la vision avec la dépendance au tabac.

Autres actualités sur le même thème