Actualités

MICROBIOME CUTANÉ : Des voies bactériennes du vieillissement identifiées

Actualité publiée il y a 12 mois 3 jours 15 heures
PLoS ONE
Au cours du vieillissement de la peau humaine, des facteurs intrinsèques et extrinsèques provoquent l'altération de la structure, de la fonction et de la physiologie cutanée de la peau (Visuel Adobe Stock 251394217)

Au cours du vieillissement de la peau humaine, des facteurs intrinsèques et extrinsèques provoquent l'altération de la structure, de la fonction et de la physiologie cutanée de la peau. De nombreuses études ont étudié l'influence du microbiome cutané sur ces altérations, mais les mécanismes moléculaires qui régulent l'interaction entre ces facteurs et le microbiome cutané restent mal compris. Cette équipe de dermatologues et de biologistes de NIZO Food Research (Pays Bas), un institut de recherche en Santé et en Nutrition, décryptent ici, dans la revue PLoS ONE, des voies bactériennes impliquées dans le vieillissement cutané.

 

Pour mieux comprendre le lien entre le microbiome cutané ou les « bactéries de la peau » et les processus physiologiques humains impliqués dans le vieillissement cutané, ces chercheurs mènent une analyse génétique d'échantillons de microbiote cutané provenant de femmes volontaires de 2 groupes d'âge différents : 25-28 ans (« jeunes ») et 59-68 ans (« plus âgées »).

Il existe des variations dans les microbiomes cutanés des femlmes jeunes et plus âgées (Visuel Alkema et al., 2021, PLOS ONE, CC-BY 4.0)

Cette analyse révèle que :

  • les principales voies bactériennes associées au vieillissement cutané sont celles impliquées dans la production d’enzymes de la pigmentation,

  • d'acides gras et de céramides (Voir visuel ci-contre représentant les variations de la composition du microbiome cutané entre des femmes plus jeunes et plus âgées) ;

  • l'âge explique 1,1 % de la variation du microbiome
  • une relation entre le vieillissement cutané et les enzymes bactériennes impliquées dans la glycation (ou fixation de sucres) des protéines.

 

Ces travaux, très expérimentaux, désignent de nouvelles pistes et cibles bactériennes, associées au vieillissement cutané.

N.B. Cette étude a été soutenue par Estée Lauder.

Autres actualités sur le même thème