Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ et risque accru de 60% de diarrhée chronique

Actualité publiée il y a 1 année 4 jours 6 heures
Alimentary Pharmacology and Therapeutics
 Les médecins doivent être conscients de la relation forte entre obésité et diarrhée

L’obésité est couramment associée à un mauvais fonctionnement intestinal, conclut cette recherche du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC, Boston) qui appelle à une prise en charge pluridisciplinaire et entière de l'obésité et de ses comorbidités. L’étude est l’une des premières à soulever cette association fréquente entre obésité et diarrhée. « Les médecins doivent être conscients de la relation entre l'obésité et la diarrhée, en particulier en raison de l’impact d'une modification des habitudes intestinales sur la qualité de vie ».

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L’auteur principal, le Dr Anthony Lembo, gastroentérologue au BIDMC rappelle la prévalence élevée de l’obésité aux Etats-Unis, soit 40% selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDEC)Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Bien que l’on connaisse bien les comorbidités « habituelles » de l’obésité telles que les maladies cardiaques, le diabète et les maladies gastro-intestinales, on en sait moins sur la relation entre obésité et diarrhée.

L’association entre obésité et diarrhée chronique s’avère indépendante de tout autre facteur

Cette analyse très complète des relations entre l'indice de masse corporelle (IMC) et les habitudes intestinales révèle ainsi une forte association entre l'obésité et la diarrhée chronique, indépendante du régime alimentaire, du mode de vie, des facteurs psychologiques ou des conditions médicales pré-existantes du sujet. Pour la première fois la diarrhée chronique est documentée comme une comorbidité intestinale fréquente ce qui aura des conséquences certaines sur la manière dont les médecins vont traiter ce symptôme de la diarrhée chez les patients obèses. Si de précédentes études avaient en effet, suggéré l’association entre obésité et dérèglement des habitudes intestinales, il n’existait que peu de données pouvant expliquer cette association. Cette nouvelle recherche confirme une association positive entre l'obésité et la diarrhée chronique et révèlent pour la première fois que cette relation n'est pas motivée par des facteurs de confusion tels que le régime alimentaire ou le niveau d'activité physique.

 

Obésité et risque élevé de diarrhée : c’est l’analyse d’un certain nombre de données de la fameuse cohorte NHANES (2009-2010) sur la santé et la nutrition qui a permis de rapprocher les données de santé intestinale de 5.126 patients âgés de plus de 20 ans des données d’IMC. Les participants n’avaient pas signalé d'antécédent de syndrome du côlon irritable, de maladie cœliaque ou de cancer du côlon. Après prise en compte des facteurs liés au régime alimentaire, à l'activité physique, au diabète, à l'utilisation de laxatifs l’analyse confirme que :

  • les participants obèses ou sévèrement obèses sont 60% plus susceptibles de souffrir de diarrhée chronique.

 

Quelles causes sous-jacentes ? Pourquoi donc les personnes obèses seraient-elles plus à risque de diarrhée chronique ? Une explication possible pourrait résider dans le lien entre l'obésité et l'inflammation chronique de bas grade, qui pourrait contribuer à la diarrhée. De futures recherches devront permettre de comprendre comment l'obésité déclenche l'inflammation. Il s’agira également d’aider les médecins à aborder la question (et le traitement) des habitudes intestinales anormales.

 

La gestion de l’obésité passe par une approche multidisciplinaire et, dans ce cadre, la relation entre l'obésité et la diarrhée se doit d’être systématiquement abordée.

Autres actualités sur le même thème