Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ et susceptibilité à la polyarthrite rhumatoïde

Actualité publiée il y a 11 mois 3 semaines 3 jours
Arthritis & Rheumatology
Le rôle clé de l'obésité dans le développement pathologique de la polyarthrite rhumatoïde (Fotolia_115881476_XS)

En reliant la vulnérabilité génétique à l'obésité au risque de polyarthrite rhumatoïde, cette large analyse de l'Institut Karolinska (Suède) met en évidence le rôle important de l'obésité dans la pathogenèse de la polyarthrite rhumatoïde, et apporte, dans la revue Arthritis & Rheumatology, une piste de prévention exploitable.

 

Car il s’agit ici d’une très large analyse des données génétiques collectées auprès de plus de 850.000 participants d'ascendance européenne. Et cette analyse révèle un lien entre les gènes liés à l'obésité et à la polyarthrite rhumatoïde. Cette découverte soutient l’association déjà documentée par de nombreuses études entre un indice de masse corporelle élevé et un risque accru de polyarthrite rhumatoïde. Une association observée chez les hommes et chez les femmes, commente l’auteur principal de l’étude, Xia Jiang, de l'Institut Karolinska.

Le rôle clé de l'obésité dans le développement pathologique de la polyarthrite rhumatoïde

L’analyse identifie en effet :

  • une corrélation génétique locale significative de plusieurs régions sur le chromosome 6 (positions 28-29M, 30-35M, 50-52M), mettant en évidence une base génétique partagée entre l’obésité et la PR ;
  • le risque de PR est accru de 22% par « tranche » de 4,8 kg / m2 dans l'IMC telle que génétiquement prédite ;
  • cet effet est mesuré à l’identique chez les hommes et chez les femmes ;

l’IMC « génétiquement » prédit augmente ainsi considérablement le risque de PR.

 

De prochaines recherches restent nécessaires pour identifier les mécanismes biologiques sous-jacents et pour comprendre comment l'obésité peut influencer le pronostic de polyarthrite rhumatoïde.

Autres actualités sur le même thème