Vous recherchez une actualité
Actualités

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE: L'obésité, cause majeure de risque chez les femmes

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 2 semaines
Arthritis Care & Research

Face aux épidémies concomitantes d’obésité et de polyarthrite rhumatoïde, ces chercheurs de la Mayo Clinic se sont posé la question, « Y-a-t-il un lien entre les deux maladies ? ». Et pour les femmes, il semblerait bien qu'il y en ait un, selon cette étude qui suggère que l'obésité accroît le risque, pour les femmes de développer la polyarthrite rhumatoïde. Des conclusions publiées dans l’édition en ligne du d’Arthritis Care & Research, la revue de l’American College of Rheumatology.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire attaque les tissus, enflammant les articulations et, dans certains cas, peut également affecter d'autres organes et provoquer fièvre et fatigue. La polyarthrite rhumatoïde touche d'abord les extrémités, les mains et les pieds, puis se propage aux genoux, chevilles, hanches et épaules. La maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Ses complications peuvent inclure des troubles cardiaques, les maladies pulmonaires, l'ostéoporose et le syndrome du canal carpien.


Pour examiner ce lien possible avec l'obésité, les chercheurs ont analysé les données des dossiers médicaux de 1980 à 2007 de 813 adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde et de 813 adultes sains formant un groupe témoin. Les participants ont été appariés par âge et par sexe. Taille, poids et tabagisme ont également été évalués. 30% des patients dans chaque groupe souffraient d'obésité et 68% étaient des femmes.

· L'incidence de la polyarthrite augmente de 9,2 cas/100.000 femmes de 1985-2007, selon l'étude.

· L'obésité est présente pour 52% de l'augmentation.

· Le tabagisme est également un facteur de risque important pour le développement de polyarthrite rhumatoïde, cependant la prévalence du tabagisme est demeurée constante au cours de la période d'étude.

L'obésité liée à l'auto-immunité? Plus de recherches sont nécessaires afin de déterminer comment l'obésité mène à la polyarthrite rhumatoïde. La nature exacte du lien entre l'obésité et les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde n'est toujours pas claire, confirme le co-auteur, le Dr Eric Matteson, président de la division de rhumatologie à la Clinique Mayo à Rochester. «Nous savons que les tissus adipeux et les cellules produisent des substances actives dans l'inflammation et l'immunité. Nous savons aussi que l'obésité est liée à de nombreux autres problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, et très probablement à l'auto-immunité», ajoute le Dr Matteson.

Bref, une raison supplémentaire de lutter contre l'obésité.

Source: Arthritis Care & Research via Eurekalert “Obesity epidemic fueling rise in rheumatoid arthritis among women” (Visuel « Rheumatoid arthritis particularly affects the small joints of the hands and

feet » Copyright Roche www.roche.com )

Accéder aux dernières actualités sur la Polyarthrite rhumatoïde

Accéder au dossier Rhumatismes et biothérapies- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème