Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ INFANTILE : Des squats et des pompes contre le surpoids

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 1 semaine
Sports Medicine – Open
Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de jeunes enfants en surpoids, âgés de 5 ans ou moins, pourrait atteindre 70 millions en 2025.

Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de jeunes enfants en surpoids, âgés de 5 ans ou moins, pourrait atteindre 70 millions en 2025. Faute d’intervention, ces enfants obèses le resteront vraisemblablement pendant leur enfance, leur adolescence et à l’âge adulte. Cette méta-analyse fait état des progrès des programmes de prévention et de traitement de l'obésité chez les jeunes, en particulier de ceux basés sur des exercices de force et de résistance. Cette analyse de l’Université d'Édimbourg, présentée dans la revue Sports Medicine – Open, conclut en effet que le fait d'encourager les jeunes à faire des exercices basés sur la force (squats, pompes et mouvements rapides) est une des mesures efficaces pour lutter contre l’obésité infantile.

 

Il s’agit de l’étude la plus complète à ce jour sur l’impact de l’entraînement en résistance sur les jeunes. Cette méta-analyse de 18 essais sélectionnés et publiés entre mai 2016 et juin 2017 dans 7 bases de données et menés dans 8 pays, portant sur l'effet de l'entraînement en résistance sur le statut pondéral des jeunes de 5 à 18 ans a permis de conclure sur 8 résultats liés à l'état du poids.

  • Les effets des exercices de force chez les jeunes apparaissent significatifs sur le % de graisse corporelle et l’importance des plis cutanés ;
  • L’analyse constate également une meilleure contraction et un renforcement musculaire et osseux, qui expliquent la réduction du taux de graisse corporelle ;

De petites réductions (mais non statistiquement significatives) sont également constatées pour

  • le poids corporel,
  • l’IMC,
  • la masse grasse et la masse maigre (en VA),
  • et le tour de taille.

 

 

Les résultats suggèrent ainsi l’effet indépendant d’un programme d’exercices de résistance sur le poids chez les jeunes. Les auteurs incitent à d’autres recherches pour étudier l'impact de l'entraînement de résistance chez les jeunes, et l’efficacité de nouveaux programmes d’exercices qui pourraient jouer un rôle non négligeable dans le traitement et la prévention de l'obésité.

 

« Le traitement, et plus important encore, la prévention de l'obésité chez les enfants est une priorité. Nos résultats soulignent la nécessité de mener des recherches plus solides sur le rôle des exercices basés sur la force pour aider chacun à faire des choix de vie sains ».

Autres actualités sur le même thème