Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Perdre du poids met fin à la stigmatisation

Actualité publiée il y a 3 années 9 mois 3 semaines
Health Communication

De nombreuses études ont montré combien la stigmatisation du surpoids pouvait favoriser un cercle vicieux en menant à l’aggravation du surpoids. Cette étude de la North Carolina State University (NC) apporte un peu de légèreté en concluant, qu’après une perte de poids conséquente, les personnes jusque-là discriminées pour leur embonpoint, ne font plus l’objet de ce regard critique. Tout au contraire, en partageant leur expérience de perte de poids, elles gagnent en communication sociale. Des conclusions présentées dans la revue Health Communication qui contredisent de précédentes études et apportent un argument de plus pour tenter de regagner son poids de santé ?

Lynsey Romo, professeur de communication à NC State a regardé si les personnes ayant perdu du poids subissaient toujours une sorte de stigmatisation résiduelle et comment, le cas échéant, elles composaient avec cette discrimination. Du coup, l'auteur a également regardé comment ces personnes s'exprimaient et partageaient leur expérience de perte de poids. L'étude, qualitative, a été menée par entretiens en profondeur, avec 17 hommes et 13 femmes, de poids normal au moment de l'entretien, mais ayant des antécédents de surpoids ou d'obésité. En moyenne, les participants avaient perdu environ…35 kg.


Aucune stigmatisation résiduelle : L'étude montre que la grande majorité des participants ne perçoivent plus aucune stigmatisation résiduelle après ou liée à leur perte de poids. « La plupart estiment que la réponse à leur perte de poids a été très positive », résume l'auteur. La plupart des participants déclarent s'être montrés extrêmement ouverts sur leur perte de poids, pour des raisons différentes. Certains d'entre eux ont même tenté d'inspirer d'autres personnes qui tentaient de perdre du poids, certains ont partagé leur expérience voire des informations très personnelles afin d'établir des relations de soutien, d'autres enfin, ont estimé que parler de leur perte de poids publiquement leur a permis de sentir plus responsables et de maintenir leur poids de santé.

Communiquer son expérience de perte de poids : Ainsi, selon cette étude, non seulement la discrimination vis-à-vis de l'obésité semble s'éteindre avec une perte de poids conséquente, mais, du côté des « ex-obèses », la communication aux autres de leur expérience de perte de poids semble apporter beaucoup, soit par le biais d'une aide positive offerte aux autres, soit grâce à l'assurance ainsi partagée de vouloir maintenir son poids de santé retrouvé. Cette recherche suggère ainsi que la plupart des personnes ayant souffert d'obésité ne devraient pas hésiter à en parler.

Autres actualités sur le même thème