Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ SARCOPÉNIQUE : Un phénotype mal connu et trop souvent ignoré

Actualité publiée il y a 9 mois 4 semaines 8 heures
The Open Nutrition Journal
L'obésité sarcopénique est caractérisée par la combinaison d’une obésité et d’une sarcopénie

Cette nouvelle condition, l’obésité sarcopénique, caractérisée par la combinaison d’une obésité et d’une sarcopénie, soit en d’autres termes d’une augmentation de la masse grasse corporelle combinée à une réduction simultanée de masse musculaire mérite de plus amples recherches, une définition diagnostique précise et une prise en charge spécifique, explique, dans l’Open Nutrition journal, cet expert en nutrition de l'Université arabe de Beyrouth. Face à l'épidémie d'obésité, à la sédentarité et au vieillissement des populations, cette revue de la littérature appuie le lancement d'études longitudinales pour préciser les effets à long terme sur la santé et des essais cliniques pour "tester" de nouvelles stratégies thérapeutiques.

 

prévalence croissante de cette condition « combinée », de nombreuses incertitudes subsiste encore non seulement sur la définition de la pathologie mais aussi sur ses effets spécifiques sur la santé. « Quelle est la définition de l'obésité sarcopénique ? A quels titres, l’obésité sarcopénique est-elle nocive pour la santé ? Comment cette condition se doit-elle d'être traitée ? Selon l'expert, la maladie devrait être considérée comme une priorité scientifique et clinique, en accord avec les prises de position de deux sociétés scientifiques importantes, l’European Society for Clinical Nutrition and Metabolism (ESPEN) et l’European Association for the Study of Obesity (EASO).

 

Des processus sous-jacents à identifier : cette communication d’expert basée sur différentes publications scientifiques, citées par les chercheurs rappelle l’hypothèse que les 2 composantes de l'obésité sarcopénique pourraient accroître de manière synergique leurs effets négatifs sur la santé. Plusieurs études transversales ont en effet démontré que les patients souffrant d'obésité sarcopénique présentent un risque cardio-métabolique plus important (en termes d’hyperglycémie, d’hypertension, de dyslipidémie et de résistance à l'insuline, des profils psychologiques cognitifs défavorables et une altération de la qualité de vie. Cependant, la relation de cause à effet et les processus sous-jacents à ces effets synergiques ne sont pas clairement compris. On ignore encore si l'obésité sarcopénique peut entraîner l'apparition de certaines maladies, car très peu d'études longitudinales encore ont porté sur les effets « réels » de l'obésité sarcopénique sur la santé. L’expert rappelle ici la nécessité de mener des études longitudinales afin de clarifier l’effet réel de l’obésité sarcopénique sur l’apparition / l’évolution de certaines maladies cardio-métaboliques, psychologiques et cognitives ainsi que sur la mortalité.

 

Des stratégies thérapeutiques à préciser : à supposer de parvenir à un consensus sur une définition de l'obésité sarcopénique et sur ses effets réels sur la santé et la mortalité, il faudra préciser les stratégies de traitement possibles, en matière d'activité physique, de régimes alimentaires et supplémentations, notamment. Dans ce cas, l’experts appelle au lancement d’essais contrôlés randomisés pour tester l’efficacité des différentes stratégies possibles permettant de réduire et la sarcopénie, et le surpoids chez les patients obèses.

 

Bref, pour les chercheurs comme pour les cliniciens, en regard de l’épidémie d’obésité et du vieillissement des populations, cette double condition devrait être considérée comme une priorité scientifique et clinique.

Autres actualités sur le même thème