Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE de DENTS, signe d’hypertension ?

Actualité publiée il y a 6 mois 2 jours 10 heures
American Journal of Hypertension
La perte de dents serait-elle-même facteur important dans le développement de l'hypertension (HTA) ?

La perte de dents chez les patients âgés a déjà été associée à la perte cognitive, ici, chez les femmes plus âgées, elle est associée à un risque accru d’hypertension. D’autant que les chercheurs de la Buffalo University (New York) s’interrogent : la perte de dents serait-elle même un facteur majeur dans le développement de l'hypertension (HTA) ? Une association, à ce stade, documentée dans l’American Journal of Hypertension.

 

Ce que l’étude démontre : les femmes ménopausées qui ont subi une perte de dents encourent un risque plus élevé de développer une hypertension artérielle. L’étude vient apporter à l’association, déjà suggérée par plusieurs autres études, entre la maladie parodontale, la perte de dents et l'hypertension, mais dans une relation qui reste incertaine.

 

Une association positive entre la perte de dents et le risque d'HTA : l’analyse des données de 36.692 femmes ménopausées participant à la cohorte américaine Women's Health Initiative, met en effet en évidence une association positive entre la perte de dents et le risque d'hypertension chez les femmes ménopausées : plus précisément,

  • le risque de développer une HTA au cours du suivi est de 20% environ plus élevé chez ces femmes que chez les autres participantes.
  • L'association est également plus forte chez les femmes plus jeunes et celles ayant un IMC plus faible.

 

Quelle explication ? Une raison possible est la modification du régime alimentaire associée immanquablement à la perte de dents, avec en général, un apport plus important d’aliments mous et transformés. Ces changements d’habitudes alimentaires pourraient être associés à un risque plus élevé d’hypertension.

 

Quelles mesures de prévention ? En suggérant que les femmes ménopausées âgées qui perdent leurs dents pourraient représenter un groupe à risque plus élevé de HTA, l’étude suggère aussi qu’une amélioration de l’hygiène dentaire chez les personnes à risque de perdre leurs dents, que la surveillance étroite de la tension artérielle, la modification du régime alimentaire, l’activité physique et la perte de poids pourraient être des facteurs efficaces de prévention du risque d’hypertension.

 

Ensuite, la perte de dents peut être considérée comme un signe d'alerte clinique pour un risque accru d'hypertension.

Enfin, la perte de dents pourrait même être un facteur important dans le développement de l'hypertension, conclut l’auteur principal, le Dr Jean Wactawski-Wende de l’Université Buffalo.

 

Il reste bien sûr à déterminer les mécanismes sous-jacents par lesquels ces deux maladies apparaissent associées.

Autres actualités sur le même thème