Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES de BIOPSIE : La poudre de collagène efficace pour la fermeture primaire

Actualité publiée il y a 2 semaines 1 jour 13 heures
Journal of Drugs in Dermatology
Pour la cicatrisation des plaies de biopsie, la poudre de collagène topique n'est pas inférieure à la fermeture par suture

Ces médecins de la George Washington University démontrent que la poudre de collagène topique n'est pas inférieure à la fermeture par suture, après prélèvement dermatologique ou biopsie avec punch. Au-delà, la poudre de collagène est probablement supérieure pour les résultats cosmétiques précoces. De nouvelles données présentées dans le Journal of Drugs in Dermatology, qui confirment l'intérêt de cette option, plus simple pour les patients et plus efficace pour la cicatrisation des plaies de biopsie.

 

Le collagène est mieux connu en tant que composant structurel essentiel de plusieurs organes, notamment de la peau, mais joue également un rôle clé en tant que molécule de signalisation dans la régulation de toutes les phases de la cicatrisation. Appliquée sur la plaie, la poudre de collagène présente ainsi un potentiel important pour la cicatrisation et le soin des plaies en raison de sa capacité à arrêter le saignement, à recruter des cellules immunitaires et cutanées essentielles à la cicatrisation, ainsi qu'à stimuler la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. « Pendant la cicatrisation normale des plaies, le collagène agit comme un échafaudage pour les cellules dans le lit de la plaie » résume l’auteur principal, le Dr Adam Friedman, directeur du Service de dermatologie : « Bien que le collagène ait été utilisé comme adjuvant pour la cicatrisation des plaies, son efficacité n’a jamais été comparée à celle de traitements standards dans le soin des plaies ». Des dispositifs à base de collagène ont d’ailleurs été mis au point pour la cicatrisation des plaies en raison de leurs propriétés hémostatiques et de leur faible antigénicité.

Ici, l’équipe montre que la poudre de collagène est tout aussi efficace pour la gestion des plaies de biopsie cutanée, que la fermeture primaire avec des sutures non résorbables.

 

Poudre de collagène topique vs sutures non résorbables

L’équipe a étudié l’efficacité de la poudre de collagène topique par rapport à la fermeture primaire par sutures. Les critères principaux de l'étude étaient le taux et la qualité de la cicatrisation des plaies, tels qu'évalués par analyse histopathologique de la cicatrisation et comparaison des symptômes et des résultats cosmétiques précoces. L’étude est menée auprès de 8 volontaires ayant subi 2 biopsies par punch de 4 mm sur chaque cuisse. Une plaie a été traitée avec une poudre de collagène topique (application quotidienne) et l'autre par fermeture primaire. Les plaies ont été « rebiopsiées » au bout de 4 semaines pour analyse, et les participants ont auto-évalué leurs symptômes, dont les démangeaisons, la douleur et exprimé leurs préférences quant au traitement. L’analyse constate que :

  • 6 des 8 plaies traitées au collagène sont complètement cicatrisées 4 semaines après la biopsie initiale ;
  • l'analyse histologique révèle une réépithélisation de l'épiderme dans les 2 groupes ;
  • les tissus de granulation sont mieux organisés avec le traitement au collagène ;
  • les participants manifestent (test à l’aveugle) tout comme les dermatologues l'apparence cosmétique précoce des plaies traitées au collagène plutôt que des plaies fermées par suture ;
  • enfin, les participants signalent des niveaux de douleur et de démangeaisons similaires avec les 2 traitements, la plupart attribuant d’ailleurs la démangeaison aux pansements adhésifs plutôt qu'à la plaie elle-même.

 

 

La poudre de collagène n’est pas moins efficace : s’il s’agit d’une petite étude, ses données suggèrent que la poudre de collagène n’est pas inférieure en termes de cicatrisation de la plaie et d’apparence cosmétique, vs la fermeture primaire par suture. La maturation de la plaie apparait même accélérée avec le collagène. « Vu le coût et le temps nécessaires pour poser et enlever les sutures et le coût du collagène, l'utilisation d'une poudre de collagène topique pour les plaies associées aux biopsies par perforation peut être préférable pour le patient. De plus, cette nouvelle option permet d’éviter une visite supplémentaire pour le retrait des points".

 

Les chercheurs vont maintenant regarder plus précisément les paramètres d'utilisation de la poudre de collagène sur les plaies, y compris en fonction de la durée de cicatrisation escomptée et de la taille de la plaie.

Autres actualités sur le même thème