Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES SUPERFICIELLES: La LED bleue pour mieux photocoaguler

Actualité publiée il y a 2 années 11 mois 1 semaine
Journal of Biophotonics

Ce nouveau processus d’accélération de la cicatrisation des plaies superficielles, un dispositif hémostatique par LED bleue, développé par une équipe de l’Université de Florence, inclut désormais l'irradiation par la lumière pour stopper le saignement des plaies et favoriser leur cicatrisation. Cet essai, présenté dans le Journal of Biophotonics, apporte la preuve de concept en démontrant que les plaies, traitées par LED bleue présentent une réponse inflammatoire réduite et les tissus environnants une concentration supérieure en collagène.

La technologie « blue-LED » n'est pas toute récente. Développée dans les années 90, elle a depuis trouvé plusieurs applications dans des domaines biochimiques et biomédicaux. L'irradiation par lumière bleue peut en effet arrêter le saignement des plaies. L'augmentation locale de la température liée à l'irradiation induit en effet l'hémostase par le biais d'un phénomène de photo-thermo-coagulation. Ici, les chercheurs utilisent un « appareil » compact, facile à manipuler, basé sur la fibre optique et qui émet 2 longueurs d'onde correspondant aux principaux pics d'absorption de l'hémoglobine.


Les chercheurs italiens pratiquent 4 abrasions mécaniques chez 10 rats, dont,

la moitié traitée avec le dispositif LED,

l'autre laissée à un rétablissement naturel.

Par observation au microscope, techniques d'imagerie, histologie et analyses par immunofluorescence 8 jours après le traitement, les scientifiques constatent :

· l'absence d'effet indésirable, tels que des lésions thermiques dans les zones abrasées et les tissus environnants,

· un processus de cicatrisation plus rapide,

· une meilleure récupération de la structure du derme

· une réponse inflammatoire réduite de la plaie,

· une concentration plus élevée en collagène.

Ainsi, le recours à un dispositif hémostatique à base de LED bleue peut accélérer, grâce à son action photo-thermique, le processus de cicatrisation des plaies superficielles, sans effets secondaires indésirables. On pense donc à une utilisation possible pour traiter certaines dermabrasions superficielles.


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages