Vous recherchez une actualité
Actualités

PRÉMATURITÉ: La musicothérapie favorise le sommeil et l'alimentation du bébé

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 1 jour
Pediatrics

Les oreilles des petits prématurés aiment aussi la musique, elle les aide à dormir, améliore leur respiration voire même leur alimentation, suggère cette étude du Beth Israel Medical Centre (New York), publiée dans la revue Pediatrics. Ces effets positifs étant démontrés –et y compris chez les parents- il reste à évaluer les bénéfices tangibles pour la santé de l’enfant, plus tard dans la vie.

Les chercheurs du Beth Israel rappellent qu’une naissance prématurée peut être traumatisante pour le bébé, sur le plan acoustique, car le bébé est prématurément séparé du son des battements de cœur de la mère auxquels il était habitués in utero et parce qu’il se trouve brutalement plongé dans l'environnement bruyant d'une unité de soins intensifs néo-natals. Exposer les bébés prématurés à des sons réconfortants semble donc une thérapie légitime pour compenser ces traumatismes sonores à la naissance.

Les auteurs ont pris en compte, au cours d'un essai croisé randomisé, 3 types de thérapies par la musique, par berceuse ou toute autre chanson choisie par le parent modifiée en berceuse et de préférence chantée par un des parents, par musique reproduisant l'univers sonore in utero et par musique reproduisant les battements de cœur maternels. Ils ont évalué auprès de 272 enfants prématurés, âgés d'au moins 32 semaines et présentant soit un syndrome de détresse respiratoire, une septicémie, soit une petite taille pour l'âge gestationnel, l'association entre ces techniques de musicothérapie et des progrès dans les fonctions physiologiques (rythmes cardiaque et respiratoire), les niveaux de saturation en oxygène, les niveaux d'activité et les différents aspects du développement de l'enfant (sommeil, alimentation et gain de poids). La thérapie a été effectuée à raison de 3 séances par semaine, durant 2 semaines.


Les chercheurs constatent que les 3 thérapies sont bien associées à des « progrès » chez le nouveau-né, à un ralentissement du rythme cardiaque du nouveau-né, à une respiration plus calme, à l'amélioration de son alimentation et de ses habitudes de sommeil. Ainsi, alors que l'état de vigilance du nouveau-né augmente durant la berceuse, il diminue après, tout comme les fréquences cardiaque et respiratoire, les habitudes de sommeil s'améliorent et les parents sont plus détendus. 3 thérapies qui sont donc également associées à une diminution des niveaux de stress chez les parents!

A ce stade, les chercheurs ne savent pas si la musicothérapie permettra aussi d'améliorer les résultats de santé des prématurés, de réduire leur séjour en unité de soins intensifs, de quitter l'hôpital plus rapidement ou de présenter de meilleurs résultats de santé à plus long terme. Mais ils concluent que la musicothérapie peut influer sur la fonction cardiaque et respiratoire, les comportements alimentaires et la succion et peuvent prolonger les périodes de calme.

Source: Pediatrics doi: 10.1542/peds.2012-1367 online April 15 2013 The Effects of Music Therapy on Vital Signs, Feeding, and Sleep in Premature Infants

Accéder à toutes les actualités sur la Prématurité

Autres actualités sur le même thème