Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

PROBLÈMES d’EMPLOI : Toujours une cause majeure de suicide

Actualité publiée il y a 10 mois 4 semaines 21 heures
Science Advances
Le plein emploi pourrait être un outil privilégié de prévention du suicide (Visuel Fotolia 122557560)

On sait que la perte d’emploi, le chômage et le sous-emploi sont des facteurs importants de stress, ils sont également des facteurs majeurs de suicide, conclut cette analyse menée à l’Université de Sydney et publiée dans la revue Science Advances. L’étude suggère de manière plus positive que le plein emploi, s'il était atteignable,  pourrait être un outil privilégié de prévention du suicide...

 

L’étude, menée par des chercheurs du Brain and Mind Center de l'Université de Sydney a examiné les chiffres du chômage et du sous-emploi et les taux de suicide, ici en Australie et sur une longue période (entre 2004 et 2016). L’analyse conclut que ces situations sont fortement associées à la mortalité par suicide.

 

  • Ainsi, entre 2004 et 2016, environ 1 suicide sur 10 (précisément 9,5 %) sur 32.331 suicides au total recensés sur la période, résulteraient d’un sous-emploi, de l’absence ou de la perte d’emploi ;
  • 4,9 % de la mortalité totale par suicide sont associés au chômage ;
  • 4,6 % au sous-emploi.

 

Ces résultats qui restent cohérents avec les études épidémiologiques menées dans d’autres pays, confirment que les problèmes d’emploi induisent une forte détresse psychologique, jusqu’aux pensées suicidaires et aux tentatives de suicide.

 

Les chercheurs sensibilisent ainsi à l’importance des politiques économiques - telles que la garantie d'emploi- pour la santé mentale en population générale, et pour la prévention du suicide. Au-delà du gain de bien-être pour la population, assurer un emploi à chaque personne en âge de travailler est aussi un moyen efficace pour réduire les dépenses de santé et les coûts de productivité liés au stress, à l’anxiété, à la dépression et au suicide.

 

En d’autres termes, le plein emploi devrait être considéré par les politiques aussi comme un outil privilégié de prévention du suicide et de bonne santé publique.


Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème