Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉCUPÉRATION : Klotho, la protéine pro-longévité et pro-cicatrisation musculaire

Actualité publiée il y a 4 mois 2 semaines 5 jours
Nature Communications
dans les muscles jeunes, des niveaux élevés de la protéine Klotho -mieux connue comme la protéine anti-âge- maintiennent « en forme » les mitochondries

On sait maintenant pourquoi, grâce à cette équipe de l’Université de Pittsburgh, pourquoi la cicatrisation musculaire est plus rapide et complète chez les jeunes adultes que chez les personnes plus âgées : dans les muscles jeunes, des niveaux élevés de la protéine Klotho -mieux connue comme la protéine anti-âge- maintiennent « en forme » les mitochondries -les petites centrales énergétiques des cellules-, ce qui favorise la cicatrisation après une blessure. Le déclin de Klotho liés à l’âge conduit à des lésions mitochondriales et donc à une altération de la cicatrisation. Ces travaux, menés sur la souris âgées, et publiés dans la revue Nature Communications, suggèrent qu’administrer Klotho aux patients âgés blessés pourrait stimuler leur régénération musculaire et conduire à une récupération plus complète. Mais il reste à savoir comment.

 

L’un des inconvénients du vieillissement est que la force musculaire décline (sarcopénie) et que le muscle squelettique perd sa capacité de cicatrisation après une blessure. Cette recherche désigne la protéine Klotho, à la fois comme agent responsable et cible thérapeutique.

 

L’étude montre en effet que chez les jeunes animaux, l'expression de Klotho monte en flèche après une lésion musculaire, alors que chez les animaux âgés, elle reste stable. En augmentant les niveaux de Klotho chez les animaux âgés ou en atténuant les effets en aval du déficit en Klotho, les chercheurs montrent ici, chez la souris âgée, qu’il est possible de restaurer la régénération musculaire après une blessure. L'auteur principal, le Dr Fabrisia Ambrosio, professeur associé de médecine physique et de réadaptation à Pitt précise que son équipe a pu observer « chez les animaux âgés des niveaux fonctionnels de régénération musculaire similaires à ceux de leurs homologues plus jeunes ».

 

Klotho, une protéine de régénération musculaire chez les plus âgés :

  • Prenant pour hypothèse de départ que la protéine Klotho agit sur le fonctionnement de la mitochondrie, les chercheurs ont donné à des souris déficientes en Klotho un médicament ciblant les mitochondries appelé SS-31, actuellement en essai clinique de phase III. Les animaux traités ont développé davantage de tissu musculaire sur le site de la lésion et retrouvé une force musculaire comparable à celle de souris génétiquement normales.
  • De même, l'injection de Klotho à des animaux plus âgés quelques jours après la blessure leur permet de retrouver une masse musculaire plus importante et d’obtenir une meilleure récupération fonctionnelle que leurs homologues témoins, traités avec une solution saline.

 

 

Sur un plan clinique, ces résultats pourraient donc bien bénéficier aux patients plus âgés qui ont subi une lésion musculaire voire même une intervention chirurgicale préjudiciable au muscle. Administrer Klotho au bon moment pourrait en effet stimuler la régénération musculaire et conduire à une récupération plus complète. Mais la fenêtre d’administration, la posologie et la voie d'administration nécessiteront encore de nombreuses recherches.

L’objectif serait, concluent les auteurs, « de reproduire au mieux le profil de synchronisation observé chez les jeunes animaux ».


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages