Vous recherchez une actualité
Actualités

RIDES: Les effets plus durables de la combinaison Botox + acide hyaluronique

Actualité publiée il y a 3 années 9 mois 2 semaines
Plastic and Reconstructive Surgery

L'acide hyaluronique (HA) est un traitement populaire pour le comblement des rides, mais sa dégradation est rapide et donc son effet très temporaire. Cette équipe de l’Université de Samsun (Turquie) montre qu’en aoutant, en combinaison, la toxine botulique (Botox®), les effets de comblement sont plus visibles et plus durables. Le point dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery, la revue médicale de l'American Society of Plastic Surgeons.

L'acide hyaluronique (HA) est naturellement présent dans notre organisme, et notamment dans la peau. Couramment utilisé comme produit de comblement, c'est une molécule alors synthétisée, grâce un processus de fermentation bactérienne. Lorsque l'HA atteint le derme, il agit alors comme un signal pour les fibroblastes, les cellules de la peau produisant le collagène qui se mettent alors à produire de l'acide hyaluronique naturel. Cependant l'acide hyaluronique se dégrade avec le temps -en particulier avec l'âge- et ses bénéfices ne sont donc pas durables. La toxine botulique (Botox®) : Déjà utilisée dans le traitement de certaines formes d'incontinence, de la migraine, de la spasticité des membres supérieurs et inférieurs, le bépharospasme, spasme hémifacial, traitement de la déformation dynamique du pied en équin chez l'enfant, l'oculomotricité, envisagée dans le traitement de la SEP et celui de l'asthme sévère, la toxine botulique (Botox) est surtout « connue » pour son utilisation en esthétique. Ainsi, ses injections pour le comblement dermique sont l'une des procédures cosmétiques minimalement invasives les plus courantes, avec 2,3 millions d'interventions pratiquées en 2014 (données américaines- American Society of Plastic Surgeons). Ainsi, les produits de comblement à base d'acide hyaluronique sont le plus souvent utilisés parce qu'ils sont naturels, et également compatibles avec le corps. Tous ces produits, considérés par la plupart des agences sanitaires européennes, dont l'Afssaps comme des dispositifs médicaux invasifs et qui suivent « la même règle de classification que les implants ». Cependant, disponibles via Internet, ces produits peuvent échapper à tout contrôle et leur marquage CE n'est pas toujours garanti.


HA +BoNT-A : Cette étude suggère que l'HA permettant une amélioration cosmétique limitée dans le temps, non seulement en raison de ses propriétés intrinsèques, mais aussi en raison de la contraction des muscles voisins, l'utilisation, en combinaison de Botox® (Botulinum toxin serotype A - BoNT/A), la paralysie temporaire des muscles dans la zone traitée, d'une durée de quelques mois, peut améliorer significativement les résultats cliniques de l'injection de comblement. Ici, le Dr Küçüker et ses collègues ont injecté à des lapins une petite quantité d'HA sous la peau à l'avant de chaque oreille. Cette zone a été choisie car elle est très proche de la zone du front chez les humains. Une oreille a reçu une injection de HA seul, l'autre la combinaison HA + BoNT-A.

A 3 mois, via IRM, les chercheurs montrent que :

· BoNT-A permet de ralentir la dégradation du matériau de comblement.

· BoNT-A permet de réduire e 42% la dégradation de HA.

· le volume de HA est accru de 50% du côté où BoNT-A a été utilisé.

· La différence s'avère visible et mesurable.

Le Botox® en combinaison avec l'acide hyaluronique fournit ainsi des résultats plus visibles et durables chez les patients, en réduisant de manière significative le processus de dégradation de HA. Des preuves objectives qui soutiennent l'utilisation de cette combinaison pour le comblement des rides.

Autres actualités sur le même thème