Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ au QUOTIDIEN: Quand le tracker d'activité devient patch physique et biologique

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 3 semaines
Nature Communications

Ce n’est pas le premier dispositif, à même la peau, qui permette de suivre, surveiller, archiver et partager des données de santé comme le niveau d’activité, l’apport calorique, le sommeil, l’hydratation, le poids et bien d’autres encore. Ce nouveau patch, nommé ChemPhys peut être porté sur la poitrine, à la base du sternum, et communique sans fil avec un smartphone, une montre intelligente ou un ordinateur portable. Zoom sur ce dispositif innovant dans la revue Nature qui surveille simultanément nos signaux biochimiques et électriques.

Ce sont des ingénieurs de l'Université de Californie San Diego qui viennent de développer ce dispositif flexible, le Chem-Phys qui effectue à la fois des enregistrements cardiaques de type électrocardiogramme (ECG) et suit en temps réel les niveaux de lactate, un biomarqueur de l'effort physique. Le dispositif peut être porté sur la poitrine et communique sans fil avec nos différents « devices » Bluetooth. Chem-Phys pourrait abriter un large éventail d'applications et devenir un outil précieux pour les sportifs, comme pour les patients atteints de maladies cardiaques et leurs médecins. Chem-Phys comprend une série de capteurs et une petite carte électronique capables de mesurer simultanément toute une série de signaux chimiques et physiques en continu tout au long de la journée. C'est son caractère multitâche qui retient ici l'attention, alors que la plupart des trackers ne mesurent qu'un seul signal à la fois.


Le patch a été testé sur 3 participants hommes, qui portaient le dispositif sur la poitrine, à la base de leur sternum, invités à effectuer 15 à 30 minutes d'activité intense sur un vélo fixe. 2 des participants portaient aussi un moniteur de fréquence cardiaque de type bracelet. Les données recueillies par le patch correspondent parfaitement à celles du bracelet.

Cette capacité, dans un si petit capteur portable, à détecter à la fois la fréquence cardiaque et les niveaux de lactate va intéresser la médecine du sport mais aussi la prévention et / ou la gestion des patients souffrant de maladies cardiovasculaires.

Autres actualités sur le même thème