Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ CARDIOVASCULAIRE : Le chien, notre meilleur ami

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 20 heures
Mayo Clinic Proceedings: Innovations, Quality & Outcomes
Un chien apporte d’autres bénéfices pour la santé : une meilleure santé mentale et une moindre perception de l'isolement social, 2 autres facteurs de risque de crise cardiaque

Il incite à sortir, à bouger, il tire et demande à jouer, le chien impose à ses maîtres de faire un minimum d’exercice. Mais avoir un chien apporte d’autres bénéfices pour la santé : une meilleure santé mentale et une moindre perception de l'isolement social, 2 autres facteurs de risque de crise cardiaque. Cette étude de la Clinique Mayo, présentée dans les Mayo Clinic Proceedings, confirme cet animal de compagnie comme l’ami le plus cher à notre cœur.

 

Cette analyse des données de l’étude Kardiozive Brno 2030 confirme ainsi les bénéfices cardiovasculaire associés à un animal de compagnie surtout si cet animal est un chien. Elle établit des informations sanitaires et socio-économiques de base sur un échantillon de 1.769 participants exempts d’antécédents de maladie cardiaque, évalue leurs comportements et facteurs de santé sur la base des recommandations de l'American Heart Association (indice de masse corporelle, régime alimentaire, activité physique, tabagisme, pression artérielle, glycémie et cholestérol total). Puis compare leurs scores de santé cardiovasculaire en fonction de la compagnie ou pas d’un chien.

Les personnes les plus avantagées, sur le plan de la santé cardiaque, sont les personnes propriétaires de chiens

Activité physique et compagnie : l’étude montre, sans surprise, que les propriétaires d'animaux domestiques sont plus susceptibles de pratiquer une activité physique, de suivre un régime alimentaire équilibré et d'avoir une glycémie normale. L’auteur principal, Andrea Maugeri, chercheur à l'Université de Catane (Italie), confirme que les plus avantagés, sur le plan de la santé, sont les personnes propriétaires de chiens. Pour ces propriétaires de chien, les bénéfices valent indépendamment de leur âge, de leur sexe et de leur niveau d'éducation.

 

Une option pour les personnes âgées isolées : l'étude confirme ainsi association entre la propriété d'un chien et la santé cardiaque et soutient la recommandation selon laquelle les personnes, en particulier âgées et isolées, pourraient adopter ou sauver un animal de compagnie à la fois leur santé mentale et leur santé cardiovasculaire.

Car la possession d'un chien est également associée à une meilleure humeur et à des niveaux plus élevés de bien-être.

Autres actualités sur le même thème