Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉDENTARITÉ : Quelques exercices simples des jambes pour booster sa circulation

Actualité publiée il y a 1 année 11 mois 3 heures
Experimental Biology
Des exercices des jambes, effectués en allongeant le pied toutes les 2 secondes pendant un tiers du temps passé couché, contribuent à rétablir le flux sanguin

On connait bien les effets néfastes d’un mode de vie sédentaire sur la circulation du sang dans l'organisme, et le risque associé de maladie du cœur et des vaisseaux sanguins. Cette étude publiée dans Experimental Physiology suggère que des exercices simples des jambes en position couchée pourraient contribuer à prévenir ces problèmes.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

De précédentes études ont démontré qu'une position assise prolongée jusqu'à 6 heures entraîne une diminution de la circulation sanguine dans les membres et une baisse de la capacité de nos grosses artères à s'élargir pour permettre une augmentation du flux sanguin. Cette étude démontre que le fait de rester assis pendant 10 minutes seulement suffit à réduire le flux sanguin vers les jambes et altère la fonction des petits vaisseaux sanguins qui alimentent les muscles de la jambe. La réduction de la fonction des petits vaisseaux sanguins est également constatée, en position couchée.

 

Cette étude suggère cependant la possibilité d’inverser cette altération de la fonction vasculaire en effectuant des exercices simples avec les jambes, comme de petits battements, en position allongée sur le lit ou le canapé.

10 minutes de position assise suffisent : les effets néfastes de la position assise prolongée sur la circulation sanguine sont attribuables au ralentissement du passage du sang via les artères. Les chercheurs ont néanmoins regardé si 10 minutes de position assise suffisent à entraîner déjà un effet négatif, en utilisant une technique d'échographie Doppler permettant de mesurer le débit sanguin chez 18 jeunes hommes en bonne santé. Les mesures ont été effectuées,

  • avant et après une période de repos de 10 minutes,
  • pendant une période de repos en position couchée,
  • avec ou sans exercices des jambes, effectués en allongeant le pied toutes les 2 secondes pendant un tiers du temps passé couché.

 

  • L’analyse des données montre qu'une période de repos de 10 minutes réduit la capacité des participants à adapter rapidement le flux sanguin vers les jambes via les petits vaisseaux sanguins, mais n'affecte pas l'élargissement des grosses artères en réponse à l'augmentation du flux sanguin. Une brève période d'inactivité suffit donc à affecter la capacité normale d'un sujet à propulser rapidement le sang vers les membres inférieurs, mais n'affecte pas la capacité des gros vaisseaux sanguins à s'élargir.

Ces quelques exercices avec les jambes peuvent contribuer à maintenir une augmentation rapide de l'apport sanguin aux membres.

 

Des résultats valables chez les femmes ? L’étude est ici menée auprès d’un échantillon limité de jeunes hommes, il faudra donc encore valider ces résultats chez les femmes et les personnes plus âgées ou présentant des problèmes cardiaques. Il s’agira également d’étudier l'impact de la position assise et de l'inactivité sur les vaisseaux sanguins situés à d'autres endroits du corps, par exemple sur la fonction des vaisseaux sanguins alimentant le cerveau.

 

Cependant, ces nouvelles données rappellent plus généralement les dangers, pour la santé cardiovasculaire, d’une sédentarité régulière ou prolongée, et les effets positifs de la pratique de l’exercice.

Autres actualités sur le même thème