Vous recherchez une actualité
Actualités

TÉLÉMEDECINE : Un bon exemple d’augmentation d’espérance de vie et de réduction des hospitalisations

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 1 semaine
The Lancet
Ici, a télémédecine s'avère bénéfique pour le suivi des patients souffrant d'insuffisance cardiaque.

Utiliser la télémédecine pour augmenter l'espérance de vie, c’est finalement l'objectif prioritaire de cette équipe de la Charité -Universitätsmedizin Berlin qui met en évidence ce bénéfice pour le suivi des patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Des données présentées dans le Lancet, qui s’appliquent aux patients des zones rurales comme des zones urbaines.

 

La gestion par télémédecine de ces patients, à risque élevé de décès, réduit les hospitalisations et prolonge la vie, conclut ce projet de recherche mené par 113 professionnels spécialisés en cardiologie et 87 médecins généralistes, auprès de 1.538 patients souffrant d'insuffisance cardiaque chronique. La moitié des patients inscrits à l'essai ont reçu une intervention de prise en charge à distance des patients en plus des soins habituels ; l'autre moitié a reçu les soins habituels. Les patients du groupe de prise en charge à distance ont été équipés à domicile avec 4 appareils de mesure : une unité de surveillance ECG avec pince à doigt pour mesurer la saturation en oxygène ; un tensiomètre ; un pèse-personne ; une tablette pour enregistrer les données de santé autodéclarées. Ces données ont été transférées au Centre de télémédecine à une équipe de médecins et d'infirmières disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La détérioration des marqueurs conduisait à la mise en place de mesures spécifiques, telles qu’un changement de médicaments, une visite ambulatoire ou une hospitalisation.

 

Les principaux objectifs de l'étude sont atteints :

  • il s’agissait d’abord étaient d'éviter les hospitalisations imprévues pour causes cardiovasculaires, de poursuivre le traitement en dehors de l'hôpital le plus longtemps possible et d'augmenter l'espérance de vie ;
  • d'autres objectifs de l'étude comme l’amélioration de la qualité de vie des patients et la possibilité pour les patients de gérer eux-mêmes leurs soins sont également constatés ;

 

  • enfin, l'étude confirme que la prise en charge des patients par télémédecine contribue à compenser les déficits de couverture des soins de santé entre les zones rurales et urbaines.

Autres actualités sur le même thème