Actualités

TROUBLES de l’HUMEUR : Des microdoses de champignons psychédéliques ?

Actualité publiée il y a 3 mois 1 semaine 4 jours
Scientific Reports
Des microdoses de « champignons psychédéliques » ou de psilocybine permettent de traiter les troubles de l’humeur et améliorer la santé mentale (Visuel Fotolia 127103765)

Cette équipe de l'University of British Columbia Okanagan (Canada) préconise des microdoses de « champignons psychédéliques » ou de psilocybine pour traiter les troubles de l’humeur et améliorer la santé mentale. Cet essai clinique, publié dans les Scientific Reports, démontre en effet, avec ces microdoses, une grande amélioration de l'humeur, de la santé mentale et même de la capacité psychomotrice.

 

Les champignons à psilocybine sont documentés comme non addictifs et relativement non toxiques – notamment en comparaison avec le tabac, les opioïdes ou encore l'alcool. De très nombreuses études ont aujourd’hui suggéré leur potentiel « à rebooter » le cerveau en cas de dépression ou de syndrome de stress post-traumatique. Cette nouvelle étude regarde précisément comment de petites quantités de psilocybine peuvent avoir un impact sur la santé mentale.

Le grand potentiel thérapeutique de la psilocybine en microdoses

L'étude est menée sur 30 jours, dans le cadre du projet « Microdose.me », auprès de 953 participants ayant reçu régulièrement de petites quantités de psilocybine et un deuxième groupe de 180 participants témoins. Les participants ont subi un certain nombre d'évaluations en santé mentale, sur l'humeur, la cognition et même la capacité psychomotrice.

 

  • Les participants sous microdoses présentent de grandes améliorations de l'humeur, de la santé mentale et de la capacité psychomotrice par rapport aux témoins ;
  • Ces améliorations sont plus fortement marquées chez les plus de 55 ans.

 

La piste du microdosage : l’auteur principal, le Dr Walsh conclut que ces données s'ajoutent à la preuve croissante du potentiel thérapeutique du microdosage de psilocybine. De plus fortes doses de champignons psychédéliques à psilocybine sont utilisés depuis longtemps par certaines populations.  Cependant la substance reste étiquetée comme une substance illicite. Cependant, il existe un intérêt récent et croissant sur l'utilisation de ces substances psychédéliques dans le traitement des troubles de l'humeur.

Les microdoses permettent de traiter sans interférer, ou très peu, avec le fonctionnement quotidien.

 

Le projet international Microdose.me documente et soutient cette voie thérapeutique : le microdosage implique une auto-administration régulière à des doses suffisamment faibles pour ne pas altérer le fonctionnement cognitif normal. Les doses peuvent être aussi petites que 0,1 à 0,3 gramme de champignons séchés, prises 3 à 5 fois par semaine.

 

Plusieurs substances à l’étude pour le microdosage : les substances les plus largement rapportées utilisées pour le microdosage sont les champignons à psilocybine et le LSD. Il reste nécessaire de poursuivre les recherches pour établir plus fermement la nature de la relation entre le microdosage, l'humeur et la santé mentale, et la mesure dans laquelle ces effets sont directement attribuables à la psilocybine plutôt qu'aux attentes des participants concernant la substance…

Autres actualités sur le même thème