Vous recherchez une actualité
Actualités

TROUBLES du COMPORTEMENT : Et si l'on parlait épigénétique ?

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 3 semaines
Development & Psychopathology

Des changements épigénétiques -c’est-à-dire portant sur l’expression des gènes- déjà présents à la naissance pourraient prédire, voire permettre de détecter les enfants à risque de troubles du comportement, plus tard dans la vie : c’est la conclusion de ces travaux du King's College London qui n’est en aucun cas définitive : En effet, il reste à vérifier, compte-tenu de l’impact considérable de l'environnement postnatal sur le développement des enfants, si les expériences environnementales positives peuvent modifier ces changements épigénétiques et leurs effets.

Les changements épigénétiques présents à la naissance, en particulier portant sur l'expression des gènes liés à la dépendance et à l'agression pourraient annoncer des troubles de comportement chez les enfants, nous expliquent ces équipes du King's College London et de l'Université de Bristol. Un marqueur hyperprécoce qui retient l'attention, alors que les enfants qui développent des problèmes de comportement avant l'âge de 10 ans présentent un risque beaucoup plus élevé de comportement antisocial chronique tout au long de leur vie. Des changements épigénétiques aussi qui vont venir s'ajouter à des facteurs génétiques déjà documentés comme très influents au point d'expliquer entre 50 et 80% du risque de troubles du comportement chez l'enfant. Il n'empêche qu'on en sait peu sur la façon dont ces facteurs génétiques interagissent avec les influences environnementales, en particulier lors du développement du fœtus, pour augmenter ce risque. Comprendre ces changements dans la méthylation de l'ADN, un processus épigénétique qui régule la façon dont les gènes sont « allumés » ou « éteints », pourrait contribuer au développement d'approches plus efficaces pour prévenir ces problèmes. Les chercheurs britanniques analysent ici les données génomiques de la cohorte ALSPAC (Bristol's Avon Longitudinal Study of Parents and Children) afin de mieux cerner l'association entre la méthylation de l'ADN à la naissance et le développement de troubles du comportement entre les âges de 4 et 13 ans. Les chercheurs ont pris en compte et évalué l'influence des facteurs environnementaux dont l'alimentation maternelle, le tabagisme, la consommation d'alcool et l'exposition à des événements stressants. L'analyse révèle que,

-dès la naissance, les modifications épigénétiques de 7 sites de l'ADN font la différence entre enfants à troubles et enfants exempts de troubles du comportement.

 

-Certaines de ces différences épigénétiques s'avèrent associées à des expositions prénatales, telles que le tabagisme et la consommation d'alcool maternels pendant la grossesse.

 

 

Un gène clé, MGLL, qui présente les changements épigénétiques les plus importants, est déjà connu pour son rôle dans la récompense, la dépendance et la perception de la douleur. Une découverte « remarquable » alors que de nombreuses recherches ont suggéré l'association entre troubles du comportement et abus de substances. De plus, il existe des preuves d'association entre l'engagement dans un mode de vie antisocial et une plus grande tolérance à la douleur. Enfin, des différences épigénétiques, mais plus légères, sont également observées sur des gènes précédemment associés à l'agression et au comportement antisocial.

 

Il y a 3 implications majeures à cette étude :

 

-en pratique, l'étude rappelle les effets néfastes, sur le développement de l'Enfant, d'une exposition maternelle au tabagisme et à l'alcool,

 

-ensuite, elle confirme l'influence de facteurs environnementaux in utero,

 

-enfin, elle désigne de nouveaux marqueurs de risque, qui, en combinaison avec les gènes de susceptibilité déjà documentés, pourront contribuer à une prévention du développement de ces troubles chez les enfants à risque élevé.

 

 

09 June 2017 DOI: 10.1017/S095457941700092X Neonatal DNA methylation and early-onset conduct problems: A genome-wide, prospective study

 

Retrouvez toute l'actualité scientifique et médicale sur la Santé de l'Enfant sur Pédiatrie Blog

Autres actualités sur le même thème