Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

URGENCES CLINIQUES : Pourquoi connaître avec exactitude le poids corporel est essentiel

Actualité publiée il y a 2 mois 4 semaines 5 heures
The American Journal of Emergency Medicine
Des estimations inexactes pouvant conduire à des dosages préjudiciables et des effets indésirables parfois sévères (Visuel Adobe Stock 561335825).

Qu’en est-il de l’exactitude des estimations du poids corporel des patients lorsqu’ils arrivent aux Urgences. Cette équipe d’urgentistes de la Florida Atlantic University sensibilise, dans l'American Journal of Emergency Medicine à cette donnée critique, des estimations inexactes pouvant conduire à des dosages préjudiciables et des effets indésirables parfois sévères.

 

Connaître le poids d’un patient est nécessaire pour la prescription de nombreux médicaments basés sur le poids, tels que les thrombolytiques, les anticoagulants et de nombreux médicaments cardiovasculaires. L’adaptation des médicaments en fonction du poids du patient permet d’éviter les événements indésirables liés aux surdosages ou sous-dosages.

 

Cependant, aux Urgences ou lors des soins de réanimation, il est souvent complexe de mesurer précisément le poids des patients. On sait même peu de choses sur la précision relative des différentes méthodes actuellement utilisées pour peser les patients en situation d’urgence. Ainsi, comment « peser » un patient immobilisé par un accident vasculaire cérébral ischémique nécessitant un traitement thrombolytique urgent ?

 

Théoriquement, la méthode d’estimation du poids devrait être précise, rapide et facile à utiliser aux urgences, en unité de soins intensifs (USI) ou, plus largement, en cas d’hospitalisation. Les auteurs suggèrent même que les personnels de santé puissent être formés à ce protocole, une fois défini et recommandé. Une pratique nécessaire d’estimation du poids en urgence qui reste aujourd’hui mal définie.

 

L’étude menée par des chercheurs du Schmidt College of Medicine de la Florida Atlantic est basée sur une revue systématique des données de la littérature publiée sur l'exactitude des méthodes d'estimation du poids dans ces situations cliniques critiques. 95 études ont été incluses portant au total sur 27 méthodes différentes d'estimation du poids corporel. 42 études ont été sélectionnées pour la méta-analyse. Les chercheurs ont extrait et évalué les caractéristiques des études, ont évalué leur qualité méthodologique, recensé les méthodes d'estimation du poids évaluées, les données portant sur leur exactitude et leur facilité d'utilisation. Cette analyse révèle que :

 

  • les méthodes les plus précises d'estimation du poids en soins d'urgence sont issues des estimations par système de caméra 3D : cette méthode garantit une précision de 88,8 % ;
  • l’auto déclaration des patients, lorsqu’elle est possible, atteint une exactitude de 88,7 % ;
  • la méthode Lorenz conçue pour être utilisée pour les calculs de dose pour la thrombolyse chez les patients victimes d'un AVC, basée sur la mesure des circonférences de la hanche et de l'abdomen, aboutit à une précision de 77,5 % ;
  • les déclarations des membres de la famille, à une exactitude de 75 % ;
  • en fait, aucune méthode d’estimation du poids corporel lors des soins d’urgence est précise à 100 %.

 

Les auteurs notent que si l’auto-estimation du poids des patients est, finalement, l’une des méthodes d’estimation les plus simples et les plus précises,

lors des soins d’urgence, cette auto-déclaration n’est pas toujours possible ;

de plus, ces auto-déclarations deviennent nettement moins précises chez les patients obèses et ou en insuffisance pondérale.

 

L’auteur principal, le Dr Mike Wells, professeur au Département de médecine d'urgence du Collège de Schmidt insiste sur l’importance pour les personnels des Urgences, de disposer d’alternatives à l’auto-déclaration du poids corporel.

"Pendant les soins d'urgence, il est nécessaire d'estimer le poids pour permettre les calculs de dose de médicament, les calculs de volume de liquide, les réglages de ventilation mécanique et d'autres interventions basées sur le poids. Afin de garantir l'efficacité du traitement médicamenteux, tout en évitant les dommages liés au surdosage, l'estimation du poids doit être aussi précise que possible », concluent les auteurs, qui appellent à systématiser l’estimation du poids à l’aide de systèmes de caméras 3D, une méthode « à la fois précise et pratique » :  

 

« La plupart des méthodes d'estimation du poids que nous avons examinées présentaient un risque d'échec ou une précision réduite lors des soins d'urgence, et les méthodes optimales à utiliser en cas d'urgence doivent encore être déterminée par ordre de priorité, par de futures études prospectives ».

Autres actualités sur le même thème