Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

VACCIN COVID-19 : Une perturbation confirmée mais légère du cycle menstruel

Actualité publiée il y a 2 années 6 mois 2 semaines
Obstetrics & Gynecology
C’est une étude soutenue par les National Institutes of Health (NIH) américains qui confirme à nouveau cet effet indésirable de la vaccination COVID-19 largement médiatisé : la vaccination COVID-19 est bien associée à une petite augmentation temporaire de la durée du cycle menstruel (Visuel Adobe Stock 72752373)

C’est une étude soutenue par les National Institutes of Health (NIH) américains qui confirme à nouveau cet effet indésirable de la vaccination COVID-19 largement médiatisé : la vaccination COVID-19 est bien associée à une petite augmentation temporaire de la durée du cycle menstruel, conclut cette équipe de chercheurs de l’Oregon Health & Science University (Portland), qui publient leurs données dans la revue Obstetrics & Gynecology.

 

L’auteur principal, le Dr Alison Edelman, de l'Oregon Health & Science University rappelle que les cycles menstruels varient généralement légèrement d'un mois sur l'autre et que l'augmentation observée reste dans la plage de variabilité normale. Cependant, l’équipe appelle à des recherches supplémentaires pour préciser le mécanisme par lequel la vaccination COVID-19 pourrait influencer d'autres caractéristiques menstruelles, telles que des symptômes associés (douleur, changements d'humeur, etc.) et les caractéristiques des saignements. Enfin, les chercheurs précisent que l’International Federation of Gynecology and Obstetrics considère une variation de la durée du cycle comme normale si le changement reste inférieur à 8 jours.

Une augmentation d’1 jour  en moyenne de la durée du cycle menstruel

En synthèse, l’étude montre que les femmes recevant une dose d'un vaccin COVID-19 au cours d'un seul cycle menstruel ont présenté une augmentation de la durée du cycle de près d'un jour, par rapport aux femmes non vaccinées. L'augmentation de la durée du cycle – un délai plus long entre les règles– n'est en revanche associée à aucun changement dans le nombre de jours de règles.

 

L’étude : il s’agit de l’analysé des données anonymisées d'une application de suivi de la fertilité, « Natural Cycles », sur 3 cycles consécutifs avant la vaccination et 3 cycles consécutifs après la vaccination, y compris le ou les cycles au cours desquels la vaccination avait eu lieu. Au total, ces données ont été analysées pour 3.959 participantes, dont 2.403 ont été vaccinées et 1.556 n'ont pas été vaccinées. La plupart des femmes vaccinées l’ont été avec les vaccins Pfizer et Moderna. L’analyse montre précisément que :

 

  • en moyenne, la première dose de vaccination est associée à une augmentation de la durée du cycle de 0,71 jour ;
  • la deuxième dose à une augmentation de 0,91 jour ;
  • les participantes vaccinées sur 2 cycles ont connu une augmentation de moins d'un jour dans chacun des cycles de vaccination ;
  • aucun changement n’a été relevé dans le nombre de jours de saignement chez les femmes vaccinées ;
  • aucun changement significatif dans la durée du cycle n’a été constaté chez les femmes non vaccinées.
  • un sous-groupe de 358 participantes ayant reçu 2 doses de vaccin au cours du même cycle menstruel a connu une augmentation moyenne plus importante de la durée du cycle, estimée à 2 jours ;
  • ce changement a progressivement diminué au cours des cycles suivants, ce qui suggère que ces changements menstruels sont probablement temporaires.

 

Les auteurs se veulent rassurants : « l'étude n'a trouvé qu'un petit changement menstruel temporaire chez les femmes vaccinées », commente le Dr Diana W. Bianchi, directrice de l'Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (NICHD/NIH), « ces résultats offrent, pour la première fois, l'occasion de conseiller les femmes sur ce à quoi elles peuvent s'attendre avec la vaccination contre le COVID-19 ». Globalement, ajoute le Dr Bianchi, peu de recherches ont été menées sur la façon dont les vaccins contre le COVID-19 ou bien d’autres vaccins, peuvent affecter le cycle menstruel…


Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités