Vous recherchez une actualité
Actualités

VIEILLISSEMENT et COMORBIDITÉS : Gérer les symptômes multiples chez le patient âgé

Actualité publiée il y a 10 mois 1 jour 21 heures
Journal of the American Geriatrics Society
Les symptômes, tels que la sensation de fatigue ou de faiblesse comptent parmi les principales causes d'invalidité chez les personnes âgées.

Les symptômes, tels que la sensation de fatigue ou de faiblesse comptent parmi les principales causes d'invalidité chez les personnes âgées. Il est des symptômes ou signes, qui ne permettent pas au médecin de diagnostiquer une maladie spécifique, et des symptômes directement associés à une maladie. Cependant les symptômes ont parfois des causes multiples et les patients âgés présentent plus d'un symptôme à la fois. Cette étude, menée à l’Université de Washington et présentée dans le Journal of the American Geriatrics Society, tente de démêler le processus complexe par lequel ces combinaisons de symptômes entravent la capacité de fonctionnement d'une personne âgée.

 

L’équipe a examiné les données d’une vaste étude (NHATS) portant sur les évolutions de la santé avec l’âge, en suivant 7.500 participants âgés de 65 ans et plus. Les chercheurs se sont concentrés sur les réponses les plus fréquentes apportées à plusieurs questions relatives aux symptômes, dont :

  • l’essoufflement ou la difficulté à respirer
  • la difficulté à s'endormir ou à rester endormi la nuit
  • la dépression ou anxiété

Les chercheurs ont également enregistré les mesures de la force de préhension, de leur vitesse de marche, de leur équilibre et de leur aptitude à se lever d'une chaise. Le nombre de chutes intervenues au cours de la dernière année, les maladies chroniques pré-existantes, les hospitalisations et la capacité de fonctionnement au quotidien ont également été pris en compte. L’analyse constate que :

 

  • 75% des personnes âgées présentent au moins un symptôme ;
  • près de la moitié en présente 2 ou plus ;
  • 14% - ce qui équivaut à près de 5 millions d’adultes plus âgés aux États-Unis – en présentent au moins 4 ;
  • les symptômes deviennent plus sévères et plus nombreux avec l'âge ;
  • les femmes sont plus susceptibles d'en avoir plus que les hommes ; les minorités ethniques ont également plus touchées ;
  • le tabagisme actuel, l'obésité et un mode de vie inactif sont fortement associés à un nombre plus élevé de symptômes ;
  • la maladie chronique ou plusieurs comorbidités chroniques sont associées à davantage de symptômes.
  • les adultes plus âgés qui signalent davantage de symptômes ont une force de préhension plus faible et une vitesse de marche plus lente ;
  • davantage de symptômes, c’est, au fil du temps, un risque accru de chutes, d'hospitalisations, d'invalidités et de décès.

 

 

Quels enseignements ? Les chercheurs expliquent que plus nous vieillissons, plus nous souffrons de maladies chroniques multiples. Avec le vieillissement des populations, le nombre de personnes vivant avec des symptômes multiples va donc augmenter. Si les professionnels de santé sont conscients de la nécesdité de prendre en charge ces symptômes pour préserver la qualité de vie avec l'âge, il reste « du travail » à faire sur la meilleure façon de prévenir, et de traiter ces symptômes multiples chez les personnes âgées : quelle prévention, quels symptômes, quelles priorités ?

 

Il s’agit donc de se préparer en Santé publique, et d'élaborer des stratégies et structures de gestion efficaces des symptômes multiples chez le patient âgé.

Autres actualités sur le même thème