Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

VIEILLISSEMENT : L'exercice de résistance, un facteur de jouvence ?

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 2 semaines
Antioxidants
L’exercice de résistance permet-il vraiment d'améliorer la capacité de recyclage cellulaire, en particulier dans les muscles ?  (Visuel Adobe Stock 396139397)

L’exercice de résistance permet-il vraiment d'améliorer la capacité de recyclage cellulaire, en particulier dans les muscles ? Comment peut-il en biologie et en pratique favoriser un vieillissement en bonne santé ? Cette équipe de scientifiques de la Florida Atlantic University (FAU) explore à nouveau les processus au niveau cellulaire induits par l'entraînement en résistance chez les personnes âgées. Ces travaux, publiés dans la revue Antioxidants, identifient bien des avantages sur l’homéostasie cellulaire mais sèchent en revanche sur d'éventuels bénéfices anti-inflammatoires.

 

Car le vieillissement induit un déséquilibre entre les oxydants et les antioxydants (balance redox), une inflammation de bas grade et un dérèglement de la réponse protéique au niveau cellulaire. Un programme d’exercice de résistance pourrait-il contrer ces effets de l’âge ?

 

De précédentes études ont démontré que l'exercice régule la réponse inflammatoire, équilibre les oxydants tels que les radicaux libres qui s'accumulent dans les cellules et endommagent l'ADN, et permet d’améliorer le processus par lequel les cellules se protègent contre ces facteurs de stress.

 

De plus, l'entraînement en résistance permet de maintenir la santé musculaire, la souplesse et l'équilibre.

 

L’étude a donc regardé si un programme d'entraînement en résistance de 8 semaines contribuait à réduire le stress oxydatif, l’inflammation, l'activation de l'UPR (unfolded protein response ou réponse protéique dépliée), un mécanisme qui permet le maintien de l'homéostasie cellulaire. L’étude s’est également concentrée sur 2 protéines largement associées au processus de vieillissement,

 

  • la protéine mitochondriale HSP60 (mitochondrial heat shock protein 60), documentée pour son rôle protecteur de la capacité des cellules à rester actives et en bonne santé ;
  • Klotho, un gène bien impliqué dans le processus de vieillissement chez les mammifères.

 

Les scientifiques ont analysé et évalué les niveaux de ces protéines, ainsi que ceux de différents marqueurs de stress oxydatif, dans les cellules mononucléaires du sang de participants  âgés, environ 5 à 6 jours avant et après le programme. L’analyse constate que :

 

  • les niveaux des protéines inflammatoires et certains marqueurs de la balance redox (équilibre oxydants vs antioxydants) restent inchangés avec l'entraînement de résistance ;
  • bien qu'aucun changement dans les niveaux de protéines HSP60 et Klotho n'ait été observé, l'entraînement en résistance a permis de maintenir l'homéostasie cellulaire et d’atténuer le stress oxydatif ;
  • ce bénéfice est confirmé par l‘activation, avec l’exercice, de la réponse UPR induite par l'accumulation de protéines mal repliées dans le réticulum endoplasmique (RE : compartiment de la cellule où sont fabriquées les protéines ) ;
  • aucune différence d’effet de l’exercice n’est observé selon le sexe.

 

Ces résultats soutiennent –« partiellement », précisent les auteurs, l'effet modulateur de l'entraînement en résistance sur le réticulum endoplasmique chez les personnes âgées. En pratique, « l’activité physique régulière est une intervention efficace dans la prévention et la réduction des maladies liées à l'âge telles que l'ostéoporose, la sarcopénie ou la perte musculaire, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. Bien que les effets bénéfiques de l'exercice physique contre l'inflammation et le stress oxydatif soient bien établis, les processus physiologiques sous-jacents restent à explorer ».

 

Prochaine étape, les scientifiques vont donc chercher à mesurer ces variables dans le muscle squelettique pour mieux comprendre comment l'exercice soutient l'homéostasie du RE (rappel : réticulum endoplasmique) chez les personnes âgées.

Autres actualités sur le même thème