Vous recherchez une actualité
Actualités

ZIKA : 7 protéines qui en font un virus mortel

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 2 semaines
PNAS

En identifiant pour la première fois, les protéines clés qui peuvent rendre le virus Zika si mortel, ces scientifiques de l’École de médecine de l'Université du Maryland viennent de franchir une grande étape dans la compréhension du virus. Car jusque-là, Zika restait un virus obscur, mal connu. Au cours de cette dernière année, on avait appris que Zika peut causer une gamme de problèmes de santé sévères, différentes malformations congénitales dont la microcéphalie, des lésions aux yeux des bébés, en kidnappant le système immunitaire. Mais on ignorait quelles protéines entraînaient ces dommages, et comment. Ces travaux, présentés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine, apportent la première description complète du génome du virus.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le mécanisme de ce virus restait véritable mystère, explique dans un communiqué, l'auteur principal, le Dr Richard Zhao, professeur de pathologie : ces résultats nous donnent un aperçu crucial de la façon dont Zika affecte les cellules. Nous possédons maintenant des indices très précieux pour la recherche. Car Zika a infecté des centaines de milliers de personnes dans le monde, principalement sur le continent américain. Même aux États-Unis, plus de 38.000 cas de Zika ont été rapportés à ce jour, la plupart d'entre eux à Porto Rico. Il n'existe pas à ce jour de vaccins ou de traitements pour prévenir ou traiter les symptômes de l'infection.


Pour mieux comprendre le virus et son mode d'action, l'équipe du Dr Zhao a utilisé la levure, un modèle de test courant pour étudier comment les agents pathogènes infectent les cellules. Cette équipe avait déjà utilisé la levure Schizosaccharomyces pombe pour étudier le VIH, ainsi que le virus de l'orge jaune, un pathogène végétal qui cause des milliards de dollars de dommages aux cultures chaque année dans le monde. Les chercheurs ont isolé chacune des 14 protéines et les petits peptides du virus. Ils ont ensuite exposé des cellules de levure à chacune des 14 protéines, pour voir la réaction des cellules. Ils constatent que 7 des 14 protéines entraînent des lésions aux cellules de levure, en inhibant leur croissance, en les endommageant ou en les tuant.

7 protéines clés : la prochaine étape sera de comprendre comment ces 7 protéines « fonctionnent » chez l'homme. Certaines pourraient être plus nocives que d'autres, ou ces protéines pourraient « travailler » ensemble pour entraîner ces dommages à l'Homme. La recherche est déjà lancée dans un premier temps chez le rat et sur des cellules humaines. A suivre donc.

PNAS-In Press) via Eurekalert (AAAS) 2-Jan-2017 For the first time, researchers identify key proteins that may make Zika so Deadly (Visuel OMS)

Plus de 30 études sur Zika

Autres actualités sur le même thème