Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL au volant : Anti-démarreur, un dispositif de prévention éprouvé aux Etats-Unis

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 2 semaines
CDC et American Journal of Preventive Medicine

Cette récente analyse des US Centers for Disease Control and Prevention confirme l’efficacité du dispositif mis en place aux Etats-Unis et nommé Interlock, soit une baisse de 67% du nombre de nouvelles arrestations en état d’ivresse, chez les conducteurs équipés : il s’agit d’un éthylotest qui neutralise l’allumage du véhicule si vous dépassez la limite d’alcoolémie autorisée, un système qui ne plairait pas aux Français mais qui, aux Etats-Unis est parfois imposé, plutôt qu’un retrait de permis, aux conducteurs déjà reconnus coupables de délit de conduite en état d’ivresse. Des résultats présentés dans l’édition de mars 2011 de l’American Journal of Preventive Medicine.

Aux Etats-Unis, l'alcool au volant tue chaque année environ 11.000 personnes et coûte près de 110 milliards de dollars. Aux Etats-Unis, le niveau d'alcoolémie à ne pas dépasser est généralement de 0,08 grammes par décilitre (g / dL) et le dispositif anti-démarreur, réglé entre 0,02 et 0,04 (g / dL), fait partie des « sanctions » légales imposables : L'anti-démarreur peut être un dispositif obligatoire exigé par le tribunal lorsqu'un conducteur a été arrêté en état d'ivresse et sera parfois préféré à une suspension du permis de conduire. En règle générale, les verrouillages sont installés dans des véhicules conduits par des chauffeurs qui ont déjà été reconnus coupables de délit de conduite en état d'ivresse.


En France, l'alcool reste le premier facteur d'accident corporel et fait chaque année environ 1.200 victimes. Les accidents liés à l'abus d'alcool représentent un tiers des accidents mortels et l'alcool au volant est responsable directement de 40 % des décès immédiatement consécutifs aux accidents. À 0,5 g/l, le risque d'accident est multiplié par deux. Il est multiplié par 10 lorsqu'on dépasse 0,8 g/l. En France, il est interdit de conduire avec plus de 0,5 g d'alcool par litre de sang, un taux est atteint à jeun pour un homme adulte avec deux verres et demi de vin. En France, les systèmes anti-démarreur existants tel que celui de Volvo, sont paramétrés sur la législation suédoise dont le seuil légal est de 0,2g d'alcool par litre de sang mais serait toutefois possible de paramétrer les alcotests sur la législation française.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont procédé à un examen systématique de 15 études scientifiques portant sur les anti-démarreurs. Les chercheurs ont constaté que même si ces dispositifs ont été installés, les taux de nouvelle arrestation pour conduite avec « facultés affaiblies par l'alcool » sont réduits en moyenne de 67% par rapport à des groupes témoins. Malheureusement, même aux Etats-Unis, seule une petite proportion des cas identifiés sont soumis à ces programmes de verrouillage : En Décembre 2010, seulement 13 États exigeaient la mise en place du dispositif pour tous les délinquants condamnés, y compris en première condamnation.

Les CDC recommandent donc la mise en place d'Interlock pour toute personne déclarée coupable de conduite avec facultés affaiblies, même en première condamnation.