Vous recherchez une actualité

Actualités

ALLERGIE: Sucer aussi la sucette de bébé peut le protéger!

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 5 jours
Pediatrics

Curieuse mesure de protection, mais elle nous est suggérée par une étude publiée dans la revue scientifique Pediatrics, réalisée par une équipe de pédiatres, de microbiologistes et d’immunologistes spécialisés dans les maladies allergiques. Les parents qui sucent les sucettes de leurs nourrissons peuvent protéger leurs enfants contre le développement de l'allergie, conclut cette recherche basée sur le principe qu’un microbiote intestinal complexe très tôt dans la vie réduit le risque de développement des allergies.


Des chercheurs suédois de l'Université de Göteborg (Suède) ont enregistré, sur un groupe de 184 enfants suivis dès la naissance, le nombre de nourrissons qui utilisaient une tétine dans les 6 premiers mois de la vie et noté comment les parents nettoyaient la sucette. La plupart des parents rincent la sucette sous l'eau du robinet avant de la redonner à l'enfant, d'autres la font bouillir, d'autres enfin mettent simplement la sucette du bébé dans leur bouche avant de la rendre au bébé.

Cette simple et curieuse habitude pourrait en fait apporter à l'enfant une protection significative contre le développement des allergies.

De précédentes études ont déjà suggéré que l'exposition aux bactéries pendant l'enfance apporte un effet protecteur contre le développement de l'allergie mais à quelles bactéries, le bébé peut/doit-il être exposé et par quelle voie cette exposition doit se produire, dans l'idéal n'a jamais été précisé ! Ici, l'étude constate que les enfants dont les parents « aspirent » la sucette avant de la leur rendre sont 3 fois moins susceptibles de souffrir d'eczéma à l'âge d'1 an et demi par rapport aux autres enfants. Même après ajustement avec les autres facteurs de risque d'allergie, l'effet bénéfique de la succion parentale subsiste. De plus, l'étude ne constate aucun risque accru d'infections respiratoires avec cette méthode.

Pourquoi ? La salive est une source très riche de bactéries et de virus, et les chercheurs suggère que leur transfert du parent à l'enfant participe à la stimulation microbienne au cours de la petite enfance.

Le développement d'une microflore buccale complexe pourrait favoriser le développement du système immunitaire, contrecarrant ainsi le développement de l'allergie, explique le professeur Agnes Wold, auteur principal de l'étude.

Source: Pediatrics online May 6, 2013 doi: 10.1542/peds.2012-3345 Pacifier Cleaning Practices and Risk of Allergy Development (Visuel © AlcelVision - Fotolia.com)

Lire aussi: SUCCION du NOUVEAU-NÉ : L'hormone qui rétablit un comportement alimentaire normal -

Autres actualités sur le même thème

Pages