Actualités

ANTIBIOTIQUES : Exposition à l’enfance, allergies permanentes

Actualité publiée il y a 2 mois 4 semaines 10 heures
Mucosal Immunology
Les antibiotiques, à la petite enfance, peuvent modifier durablement les bactéries intestinales, tuer les bonnes bactéries et provoquer l'asthme ou d'autres allergies durables au cours de la vie (Visuel Adobe Stock 305219127).

Cette étude, menée à l’Université Rutgers (New Jersey), apporte de nouvelles preuves solides du développement de réponses immunitaires indésirables, médiées par le microbiote, avec l’exposition précoce aux antibiotiques. L’étude, publiée dans la revue Mucosal Immunology confirme que les antibiotiques, à la petite enfance, peuvent modifier durablement les bactéries intestinales, tuer les bonnes bactéries et provoquer l'asthme ou d'autres allergies durables au cours de la vie.

 

L’implication est simple et résumée ainsi par l’auteur principal, le chercheur Martin Blaser, directeur du Center for Advanced Biotechnology : « évitez autant que possible l'utilisation d'antibiotiques chez les jeunes enfants, car cela augmente leur risque de problèmes importants d'asthme et d’allergies à long terme ».

Confirmation du lien de longue date entre antibiotiques à la petite enfance et allergies plus tard dans la vie

L'étude : les chercheurs des Université de Rutgers, de New York et de Zurich confirment que les antibiotiques -parmi les médicaments toujours les plus utilisés chez les enfants-, affectent les communautés bactériennes du microbiome intestinal et les fonctions métaboliques :

 

  • Dans la première partie de l'expérience, des souris âgées de 5 jours ont reçu les antibiotiques azithromycine ou amoxicilline. Une fois adultes, les chercheurs ont exposé les souris à un allergène courant dérivé des acariens. L’expérience montre que :
  • les souris qui jeunes ont reçu un antibiotique, en particulier l'azithromycine, présentent des réponses immunitaires exacerbées, caractéristiques d’allergies ;
  • l'hypothèse selon laquelle une exposition précoce aux antibiotiques (mais pas une exposition ultérieure) provoque des allergies en tuant certaines bactéries intestinales a ensuite été testée et confirmée via l’analyse d’échantillons fécaux : seules les souris exposées au très jeune âge aux antibiotiques développent ensuite des réactions allergiques, mais les animaux ayant reçu des antibiotiques à l'âge adulte n’étaient pas plus susceptibles de développer de l'asthme ou des allergies ;
  • cet effet néfaste des antibiotiques au jeune âge se transmet à la génération suivante : les descendants de souris exposées jeunes aux antibiotiques réagissent plus fortement en cas d’exposition aux allergènes.

 

Un impact démontré sur l'immunité de l'hôte : ainsi, l’exposition à l’âge précoce aux antibiotiques a un impact durable sur l’immunité : les antibiotiques provoquent le développement de réponses immunitaires indésirables via leur effet sur les bactéries intestinales, lorsqu'elles sont modifiées dans la petite enfance.

Autres actualités sur le même thème