Vous recherchez une actualité
Actualités

APNÉE du SOMMEIL, cause de dysfonction érectile chez un homme sur 2

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 2 jours
SLEEP 2012

45% des hommes âgés de moins de 60 ans et atteints de syndrome d’apnée du sommeil (SAOS) souffrent de dysfonction érectile. Au-delà de ce résultat impressionnant, l’étude montre qu’il existe des traitements. Ainsi, la thérapie par pression positive continue (PPC) qui demeure le traitement de référence le plus efficace dans le traitement de l'apnée peut aussi améliorer la fonction et la satisfaction sexuelles chez la majorité des hommes. Des résultats présentés au 26è congress Sleep 2012 de l’Associated Professional Sleep Societies (APSS) à Boston. Alors que la dysfonction sexuelle apparaît comme très fréquente chez les patients atteints de SAOS –âgés ici de 45 ans -, cette étude du Walter Reed National Military Medical Center de l’Université de Bethesda montre un nouveau bénéfice de la thérapie par pression positive continue. Le flux constant d'air délivré à partir d'un dispositif PPC permet de maintenir les voies respiratoires ouvertes et de restaurer les niveaux normaux d'oxygène pendant le sommeil. Ici, l’étude a évalué la fonction érectile et la libido de 92 hommes diagnostiqués avec syndrome d’apparition récente d’apnée obstructive du sommeil, ont été traités par PPC, puis ont évalué à nouveau, après 1,3 et 6 mois de thérapie.

Les résultats montrent que la thérapie par PPC a permis d'améliorer la fonction sexuelle et la satisfaction chez la majorité des hommes de l'étude, indépendamment du niveau de fonction érectile au début de l'étude. Le degré d'amélioration de la fonction érectile est lié au degré d'amélioration de l'apnée : «Nous avons été surpris de voir d'abord l'étendue des troubles de la fonction érectile chez les patients souffrant d'apnée mais ensuite l'importance des bénéfices apportés par la thérapie par PPC », raconte le Dr Joseph Dombrowsky, auteur principal de l'étude.

Autres actualités sur le même thème