Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC : Des acides gras pour booster la récupération ?

Actualité publiée il y a 5 mois 4 semaines 12 heures
The Journal of Neuroscience
On savait que l’AVC modifie le microbiome intestinal, et que ces changements ont « à leur tour » un impact considérable sur l'issue de l'AVC et sa récupération

Cette équipe de la Ludwig Maximilians Universität (LMU) suggère qu’une supplémentation en acides gras à chaîne courte permet d’améliorer la récupération post-AVC.  Ces acides gras à chaine courte pourraient en effet favoriser la plasticité neuronale après l'AVC. La démonstration menée  ici chez la souris et présentée dans le Journal of Neuroscience confirme l’influence du microbiome intestinal sur la santé du cerveau (axe intestin-cerveau) et propose de combiner cette supplémentation aux thérapies de réadaptation standards post-AVC.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

La récupération post-AVC est un processus multicellulaire qui implique les neurones, les cellules immunitaires résidentes et les cellules envahissantes cérébrales. On sait que l’AVC modifie le microbiome intestinal, et que ces changements ont « à leur tour » un impact considérable sur l'issue de l'AVC. Cependant, les mécanismes qui sous-tendent cette interaction intestin-cerveau restent mal compris.

L'activité de la microglie pourrait être responsable de l'augmentation des épines dendritiques

Le microbiome intestinal influence la santé du cerveau, y compris la récupération post-AVC

Les chercheurs allemands ont émis l'hypothèse que les acides gras à chaîne courte (AGCC), des métabolites bioactifs clés, constituent un lien clé entre microbiote et cerveau et pourraient permettre de moduler la récupération après l’AVC. L’équipe montre en effet que des souris supplémentées en AGCC dans leur eau potable 4 semaines avant de subir un AVCsuivent une récupération plus rapide :

  • ces souris supplémentées récupèrent, en particulier, plus rapidement leur fonction motrice ;
  • présentent une croissance accrue des dendrites au niveau de la colonne vertébrale (Visuel);
  • expriment plus de gènes liés à la microglie, les cellules immunitaires du cerveau. L'activité de la microglie pourrait être responsable de l'augmentation des épines dendritiques, expliquent les scientifiques, et, globalement de cette récupération accélérée de l'AVC.

 

 

Les acides gras à chaîne courte « servent » de messagers dans la connexion intestin-cerveau et influencent la réponse du cerveau aux lésions et aux ischémies.

 

En conclusion, le microbiome intestinal régule la récupération du cerveau post-AVC, en particulier sous l'action des acides gras à chaîne courte, un produit de fermentation des bactéries présentes dans nos intestins et un composant clé de la santé intestinale.

Autres actualités sur le même thème