Vous recherchez une actualité
Actualités

CALVITIE: Cellules souches, papilles dermiques, la recherche foisonne

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 1 semaine
PNAS, Stem Cell

Les recherches sont nombreuses pour venir à bout de la calvitie et, prises ensemble, elles pourraient bien se traduire par de nouveaux traitements non seulement de la calvitie mais aussi plus largement en médecine régénérative, pour remplacer la peau de patients brûlés ou atteints de cancer de la peau. De nouveaux traitements attendus avec impatience car près de 70% des hommes seront touchés par l’alopécie ou la calvitie au cours de leur vie.


La piste des cellules souches : Ainsi, le laboratoire du Dr Krzysztof Kobielak, à l'UCL est à l'origine de plusieurs articles publiés dans les Actes de l'Académie des sciences américaine (PNAS) et dans la revue Stem Cell qui identifient plusieurs facteurs à l'origine de la repousse et qui régulent ensuite l'ensemble du cycle du cheveu.

​Les chercheurs parviennent ici, à partir des cellules souches de follicules pileux à régénérer les follicules pileux mais également la peau. Ils identifient également les voies de signalisation ou protéines qui travaillent ensemble pour contrôler le processus cellulaire de croissance des cheveux.

Un gène en particulier, Wnt7b, qui active la croissance du cheveu et, sans lequel le cheveu reste…court, est identifié comme une cible thérapeutique prometteuse : Augmenter la signalisation de Wnt accélère la croissance des cheveux.

Une autre voie, BMP, activée par 2 protéines Smad1 et Smad5 est identifiée comme une voie de régulation clé des cellules souches au cours de la croissance des cheveux.

Partir d'une poignée de cheveux : La première tentative réussie au plan expérimental, relayée également dans les PNAS (1) en novembre 2013, émanait de l'Université de Columbia. L'équipe était parvenue à induire la croissance de nouveaux cheveux humains en partant des propres cellules papilles dermiques du patient, en les cultivant tout en conservant leurs propriétés inductives pour avoir beaucoup de follicules pileux, là aussi en identifiant les facteurs de transcription qui déclenchent l'action des papilles pour induire la croissance de nouveaux cheveux.

Autres actualités sur le même thème