Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: TIC 10, la molécule qui pousse les cellules cancéreuses au suicide

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 1 semaine
Science Translational Medicine et Nature

Cette petite molécule est capable de stimuler la production d'une protéine anti-tumorale déjà « bien connue », nommée Trail (tumour-necrosis-factor-related apoptosis-inducing ligand), active durant la phase de surveillance immunitaire mais qui perd tous ses moyens, ensuite, durant la phase de progression du cancer. Cette molécule « TIC 10 » qui va activer le gène Trail, va améliorer l’efficacité de la protéine dans le traitement du cancer, selon cette équipe de Penn State qui publie dans l’édition du 6 février de la revue Science Translational Medicine. TRAIL est une protéine qui inhibe le développement tumoral au cours de la surveillance immunitaire, un processus durant lequel le système immunitaire repère les cellules cancéreuses mais son efficacité cesse dès la progression du cancer, d’où une croissance anarchique des tumeurs. Cette capacité déjà connue de Trail, à initier la mort cellulaire sélective dans les cellules cancéreuses a déjà donné lieu à des essais cliniques, rappellent les chercheurs, soit directement avec des protéines Trail, soit avec des anticorps modèles. L'utilisation de la protéine Trail montre son innocuité mais pose un certain nombre de problèmes techniques dont la stabilité de la protéine, le coût du médicament et sa capacité à pénétrer dans les tumeurs, en particulier dans le cerveau.

Le Dr El-Deiry Wafik, oncologue à la Pennsylvania University et auteur principal de l'étude, et son équipe, ont identifié un composé appelé TIC10 (TRAIL-inducing Compound 10) capable de stimuler chez Trail ce rôle de suppresseurs de tumeur dans les tissus normaux et tumoraux, y compris dans le cerveau. Le composé se montre en effet capable d'induire la mort des cellules tumorales en 3 semaines chez la souris (Voir visuels) ou sur des lignées de cellules cancéreuses y compris résistantes aux traitements conventionnels. TIC10 est une petite molécule qui va se lier à Trail et modifie ainsi son efficacité. C'est, selon les chercheurs, et les commentaires publiés dans la revue Nature (1) une voie prometteuse pour le traitement d'un large éventail de types de tumeurs. D'autres recherches doivent être menées avant de pouvoir commencer les premiers essais cliniques.


Sources: Sci Transl Med 6 February 2013 DOI: 10.1126/scitranslmed.3004828 Dual Inactivation of Akt and ERK by TIC10 Signals Foxo3a Nuclear Translocation, TRAIL Gene Induction, and Potent Antitumor Effects et (1) Commentaire Nature doi:10.1038/nature.2013.12385 Small-molecule drug drives cancer cells to suicide

Autres actualités sur le même thème