Vous recherchez une actualité
Actualités

CHAMPIGNONS : De la vitamine D et rien que du bon

Actualité publiée il y a 5 mois 3 semaines 5 jours
Food Science and Nutrition
Un impact nutritionnel significatif de l'ajout d'une seule portion de champignons à l'alimentation, avec notamment l'apport de vitamine D, et sans augmentation des calories ou de sodium (Visuel Mushroom Council).

Certes cette étude est financée par le US Mushroom Council, cependant elle apporte des données très intéressantes sur ce légume d’appoint, le champignon, et sur ses effets bénéfiques possibles à partir de données issues de la fameuse National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES 2011-2016). Cette analyse confirme ainsi l'impact nutritionnel significatif d'une seule portion de champignons, et l'apport de vitamine D, et le tout sans augmentation des calories ou de sodium.

 

L’objectif est de nous faire consommer plus de champignons, mais pour de bonnes raisons : l'apport de plusieurs micronutriments essentiels à la santé. 2 régimes alimentaires sont ainsi analysés, un scénario incluant des champignons exposés aux rayons UV et un scénario incluant les pleurotes sur la base d'une portion équivalente de 84 g ou ½ tasse.

Des nutriments bénéfiques sans calories, sans glucides, sans lipides et sans sodium

L’analyse montre que :

  • l’ajout d'une portion de 84 g de champignons permet l’apport de plusieurs nutriments manquants, principalement de potassium et de fibres ;
  • précisément l’ajout d'une portion (84 g) de champignons à l'alimentation entraîne, vs une alimentation sans champignons, une augmentation des fibres alimentaires (de 5-6%), du cuivre (24% à 32%), du phosphore (6%), du potassium (12% à 14 %), du sélénium (13% à 14%), du zinc (5% à 6%), de riboflavine (13% à 15%), de niacine (ou vitamine B3) (13% à 14%) et de choline (5% à 6%) -ici à la fois dans un groupe de participants adolescents et adultes ;
  • en revanche cet apport n'a aucun impact sur les calories, les glucides, les lipides ou encore le sodium.
  • exposés à la lumière UV pour fournir 5 mcg de vitamine D par portion, cet apport naturel en vitamine D, permet de légèrement dépasser l'apport quotidien recommandé (98% - 104%) : un avantage précieux pour réduire l'insuffisance de vitamine D élevée en population générale.

 

Un profil nutritionnel unique : les champignons apportent des nutriments communs aux aliments végétaux et animaux. Bien que classés comme légume, leur utilisation dans les régimes à base de plantes augmente l'apport en nutriments sous-consommés, comme les fibres, le potassium et la vitamine D tout en limitant l'apport en calories, en acides gras saturés, et en sodium. Enfin, les champignons fournissent également certains nutriments plus couramment trouvés dans la viande, les haricots ou les céréales.

 

Une simple portion de champignons : 5 champignons blancs crus moyens (90 g) contiennent 20 calories, 0 g de matières grasses, 3 g de protéines et sont très faibles en sodium (0 mg / <1% de la valeur quotidienne recommandée). Une portion de champignons crus (80 à 90 g), exposés aux UV, contient 23 à 25 mcg (118 à 128% AJR) de vitamine D. L'ajout d'une portion de champignons apporte 2 à 24 mg d'ergothionéine et 3 à 12 mg de glutathion.

 

Quels effets bénéfiques pour la santé ? Les chercheurs soulignent que l’ajout de champignons dans le cadre d'un régime alimentaire sain est favorable à la santé cognitive chez les personnes âgées et plus généralement à la santé cérébrale (démontré chez un modèle animal) !

Autres actualités sur le même thème