Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CHOCOLAT : Des métaux toxiques ou des métaux essentiels ?

Actualité publiée il y a 1 mois 5 jours 16 heures
Food Research International
Ses bénéfices ont largement été documentés et ses anti-oxydants flavanols présents en forte concentration sont connus pour leur capacité à booster les capacités cognitives, ses bénéfices métaboliques et cardiovasculaires sont également bien documentés (Visuel Adobe Stock 3126624)

Ses bénéfices ont largement été documentés et ses anti-oxydants flavanols présents en forte concentration sont connus pour leur capacité à booster les capacités cognitives, ses bénéfices métaboliques et cardiovasculaires sont également bien documentés, on lui prête enfin des propriétés anti-inflammatoires. C’est peut-être le premier tout petit désavantage du chocolat noir, certes très rare, que documente cette étude de chimistes de l’Université de Tulane publiée dans la revue Food Research International : un risque extrêmement minime pour le petit enfant, d’apport excessif en métaux toxiques. Cependant, précisent les chercheurs, ses avantages nutritionnels l’emportent de loin sur ce risque.

Un risque extrêmement léger chez l’enfant de 3 ans et moins

L'étude analyse 155 chocolats noirs et au lait de différentes marques vendues dans le monde, à la recherche de 16 métaux lourds allant des métaux toxiques (plomb et cadmium) aux métaux essentiels (cuivre, fer, zinc). L’étude a ensuite modélisé le risque associé à la consommation de 30 g de chocolat par jour, ce qui équivaut à 2 barres de chocolat entières par semaine. Les résultats sont plutôt rassurants :

 

  • 1 seule marque de chocolat noir contenant plus de 50 % de cacao (800 microgrammes par kilogramme) dépasse la limite internationale de cadmium : cela suggère que la consommation de 4 barres de ce chocolat noir par un enfant pesant 15 kilos ou moins (soit le poids moyen d'un enfant de 3 ans) pourrait présenter un risque ;
  • testées pour le plomb, 2 marques de chocolat contenaient des niveaux supérieurs aux normes pour la Californie pour le chocolat noir, mais aucune n’a été jugée comme présentant un risque pour la santé de l’enfant- ou des adultes ;
  • l’analyse révèle qu’une grande partie du plomb contenu dans le chocolat provient du traitement post-récolte, tandis que le cadmium provient du sol et passe à travers la plante et dans la fève de cacao ;
  • les chocolats noirs d'Amérique du Sud sont ceux qui présentent des niveaux de cadmium et de plomb plus élevés -vs les chocolats d'Asie et d'Afrique de l'Ouest, cependant « même pour les chocolats d'Amérique du Sud, il n'y a aucun risque à en consommer 30 g par jour » ;
  • « chez les adultes, la consommation de tous les types de chocolat noir ne présente aucun risque pour la santé »,

note l'auteur principal Tewodros Godebo, professeur de sciences de la santé environnementale à l'Université de Tulane.

Des nutriments essentiels aussi ! Les chocolats noirs contiennent des niveaux élevés de nutriments tels que le cuivre, le fer, le manganèse, le magnésium et le zinc, et plusieurs des chocolats échantillonnés fournissent

plus de 50 % des besoins quotidiens des enfants et des adultes.

Non seulement le chocolat apport des minéraux essentiels, mais il pourrait permettre de réduire l'absorption de métaux toxiques dans l'intestin puisque ces métaux sont en compétition pour le même site.


Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème