Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Quelques tasses de chocolat contre l'inflammation

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 3 semaines
European Journal of Nutrition

Le cacao, un agent naturel dans la lutte contre l’obésité et ses comorbidités ? Quelques tasses de chocolat, contre toute attente, pourraient contribuer en effet à réduire l'inflammation liée à l’obésité et facteur des maladies liées, comme le diabète, suggère cette étude de Penn State publiée dans l’édition du 12 juin de l’European Journal of Nutrition.

Des souris nourries avec un régime riche en graisses et…du cacao présentent moins d'inflammation liée à l'obésité que les souris nourries au même régime mais sans supplémentation, confirme Joshua Lambert, professeur agrégé en Nutrition. Les souris ont avalé l'équivalent humain de 10 cuillères à soupe de poudre de cacao soit encore l'équivalent de 4 à 5 tasses de chocolat chaud pendant une période de 10 semaines.


Bien que le lien entre inflammation chronique, obésité et comorbidités dont le diabète de type 2 soit largement démontré, les causes de la réponse inflammatoire ne sont pas totalement élucidées.

L'effet de cette supplémentation a donc surpris les chercheurs, pas tant sur le poids, écrivent-ils, que sur la réduction radicale de l'inflammation et du risque de maladie du foie gras. Plusieurs indicateurs d'inflammation et de diabète chez ces souris supplémentées au cacao ont été considérablement réduits, comme,

· une baisse de 27% des niveaux d'insuline plasmatique

· une réduction de 32% des taux de triglycérides hépatiques (marqueur de maladie du foie gras, lié à l'inflammation et au diabète).

· une baisse légère mais significative du taux de gain de poids corporel.

2 théories sur le cacao, l'inflammation et l'obésité:

· L'excès de graisse pourrait activer un signal de détresse qui déclenche une activation des cellules immunitaires et provoquent une inflammation. Le cacao pourrait réduire les agents précurseurs qui agissent comme un signal de détresse et initient cette réaction inflammatoire.

· L'excès de graisse interfère avec la capacité du corps à empêcher une composante bactérienne, l'endotoxine, de pénétrer, à travers la barrière intestinale, dans la circulation sanguine, pour empêcher la réponse immunitaire. Le cacao pourrait contribuer à améliorer la fonction de la barrière intestinale.

Le cacao, précisent les auteurs, bien que présent dans le chocolat, a lui, en fait, une faible teneur en calories. Si l'idée reçue est plutôt d'éviter le cacao (ou plutôt l'excès de chocolat) en cas d'obésité, la poudre de cacao, faible en acides gras et en sucre, riche en polyphénols, présente de nombreux bénéfices pour la santé. Pourquoi la poudre de cacao est efficace dans le traitement de l'inflammation, le traitement est-il adapté à l'Homme, c'est l'objet des prochaines recherches de l'équipe de Penn.

Enfin, rappelons tout de même cette étude publiée en 2012 dans les Archives of Internal Medicine qui suggérait qu'un peu de chocolat, souvent, permettait de garder un bel IMC.

Source: European Journal of Nutrition March 2013 DOI10.1007/s00394-013-0510-1 Dietary cocoa ameliorates obesity-related inflammation in high fat-fed mice (Visuel © ehrenberg-bilder - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Chocolat et le cacao

Autres actualités sur le même thème

Pages