Vous recherchez une actualité
Actualités

CONTRACEPTION HORMONALE : Un risque de glaucome ?

Actualité publiée il y a 2 semaines 14 heures 13 min
The British Journal of Clinical Pharmacology
Les contraceptifs hormonaux ont-ils un impact sur le risque de glaucome ? Oui, mais ce risque de glaucome avec les contraceptifs hormonaux est faible et ne devrait pas dissuader les femmes de prendre ces médicaments (Visuel Adobe Stock 176619362)

Les contraceptifs hormonaux ont-ils vraiment un impact sur le risque de glaucome ? Oui, répond cette équipe canadienne, mais ce risque de glaucome avec les contraceptifs hormonaux est faible et ne devrait pas dissuader les femmes de prendre ces médicaments. Les femmes sous contraceptifs hormonaux qui présentent des changements visuels devraient faire examiner ces symptômes par un ophtalmologiste, conclut cette équipe de l’University of British Columbia dans le British Journal of Clinical Pharmacology à travers cette très large étude, menée à partir des données de près de 5 millions de femmes.

 

L’équipe a regardé l'association entre l'utilisation de contraceptifs hormonaux et l'incidence du glaucome chez les femmes en âge de procréer en prenant en compte la durée et le type de contraception.

Un risque accru, mais qui reste faible

Il s’agit d’une étude de cohorte rétrospective et d’une analyse cas-témoins menée à partir des données de dossiers électroniques de 4.871.504 femmes. Chaque cas de glaucome identifié a été apparié à 4 témoins selon l'âge, l'indice de masse corporelle (IMC) et le temps de suivi. Le critère principal était le premier diagnostic de glaucome. L’analyse constate :

 

  • parmi les 4,8 millions de participantes, 2.366 cas de glaucome ;
  • les utilisatrices de contraceptifs hormonaux présentent un risque accru de 57% de glaucome par rapport aux non-utilisatrices ;
  • les utilisatrices actuelles présentent le risque le plus élevé, multiplié par 2,4 par rapport aux non-utilisatrices ;
  • les ex-utilisatrices un risque accru de 8% ;
  • l’incidence du glaucome passe ainsi de 0,82 chez les femmes ayant reçu 1 ou 2 prescriptions au cours des 2 années précédant le premier diagnostic de glaucome à 1,54 chez celles ayant reçu plus de 4 prescriptions.

 

Cette large étude conclut donc à un risque accru, mais qui reste faible, de glaucome chez les femmes en âge de procréer qui prennent une contraception hormonale.

Autres actualités sur le même thème